C’est mon Tour

C’est mon Tour

 

Demain, c’est le départ de la Grande Boucle… Je m’y prépare activement.

 

J’ai acheté un vélo.

1 Mon vélo

 

Je roule tous les jours sur les routes du Pays de Combray, au point de gagner un bronzage estampillé maillot de coureur.

2 Bronzage

 

Enfin, prudent, je n’oublie pas de mettre mon casque.

3 Casque PL

 

S’il est question de rois de la petite reine dans la Recherche — le Héros pensant que c’est dans leurs rangs que se trouvent les amants des jeunes filles en fleurs de Balbec (voir la chronique Des coureurs cyclistes), les casques dont il est question n’ont rien de ludique : il s’agit de ceux de la troupe lors de manœuvres de garnison :

*la fille du jardinier par la fente que laissaient entre elles deux maisons lointaines de l’avenue de la Gare, avait aperçu l’éclat des casques I

*c’était par cette fente entre les deux maisons de l’avenue de la gare qu’on apercevait toujours de nouveaux casques courant et brillant au soleil. I

 

Militaires ou sportifs, les casques brillent pareillement.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “C’est mon Tour”

You can leave a reply or Trackback this post.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et