Les bonnes pratiques pour bien prendre soin de sa chemise
Mode

Les bonnes pratiques pour bien prendre soin de sa chemise



Il est évident que pour garder une chemise en bon état sur le long terme, il faut régulièrement la laver, la repasser et la ranger. Cependant, comment réalise-t-on toutes ces étapes de l’entretien d’une chemise ? Telle est la question à laquelle j’apporte réponse dans cet article. Focus ! 

Le lavage en question

Le lavage à sec n’est pas une bonne méthode pour entretenir une chemise. Et pour cause, c’est une technique qui nécessite l’utilisation de substances chimiques. Ces dernières ont la réputation d’agir négativement sur les vêtements, ce qui réduit leur espérance de vie ainsi que celle des boutons. 

Je ne vous conseille donc pas de faire laver vos chemises au pressing à sec, sauf en cas de force majeure : une tâche trop collante que vous ne réussirez pas à faire partir par exemple. Le processus de lavage que je m’en vais vous décrire en guise d’alternative est simple. Le premier geste à faire est de déboutonner la chemise. Faites-le à tous les niveaux : ceux des manches ainsi que ceux du col. 

Au cas où la tache à enlever proviendrait de substances alimentaires telles que l’huile, la graisse, de la fraise, vous devez appliquer un produit détachant. Vous pouvez aussi frotter avec du savon. Laissez le produit agir pendant une vingtaine de minutes. 

Ce n’est qu’après cette étape que vous pourrez introduire le vêtement dans la machine à laver. Elle doit être réglée sur 30 degrés au maximum. Dès que vous aurez sorti votre chemise de l’appareil, séchez la grâce à un cintre au soleil. Le sèche-linge n’est pas admis dans ce cas. Mais si vous êtes pressé, la chemise ne doit pas faire plus de 8 minutes dans le sèche-linge. 

Le repassage et ses particularités 

Vérifiez sur l’étiquette de la chemise si elle recommande une température particulière pour repasser la chemise. C’est en effet, le premier réflexe à avoir avant de passer sa chemise au fer à repasser. Par exemple, une tenue en coton ou en mélange de coton est beaucoup plus résistante qu’une chemise en synthétique. 

Humidifiez légèrement le vêtement avant de commencer. La plupart des fers à repasser sont dotés aujourd’hui de centrale à vapeur. Optez pour un modèle de fer automatique répartissant la vapeur selon le mouvement du poignet. Vous aurez ainsi des séances de repassage fluides et plus agréables. 

L’opération se déroule dans l’ordre qui suit : 

  • repasser le col à plat ;
  • s’occuper ensuite des poignets en direction des manches ;
  • repasser l’avant du vêtement en contournant les boutons ;
  • finir par l’arrière. 

L’essentiel est de faire les mouvements dans le même sens dans l’optique d’éviter les plis. 

La conservation de la chemise après le repassage 

Vous ne voudriez certainement pas que votre travail soit endommagé. Pour cela, le cintre est votre meilleur allié. Accrochez votre chemise autour et prenez soin de mettre tous les boutons. Il ne vous reste qu’à la ranger dans votre dressing pour qu’elle ne se plie pas. 

Au cas où vous ne portez pas souvent le vêtement repassé, conservez-le dans un sac en coton bien aéré. Par ailleurs, veillez à ce que la lumière ne pénètre pas votre dressing. Elle pourrait ternir les couleurs de vos habits.

Auteur du blog, je m'intéresse à un tas de sujets. L'écriture est pour moi un moyen d'expression unique dans lequel je prends plaisir à partager avec mes lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.