Pour Saint-Éman, suivez le guide

Pour Saint-Éman, suivez le guide

 

Encore une belle rencontre grâce à Proust… De passage à la Maison de tante Léonie, hier, je demande à l’aimable employée s’il y a des visiteurs. « Oui, me répond-elle, une Américaine qui, venue par le train et faute de taxi, regrette de ne pouvoir aller à Saint-Éman. »

Ni une ni deux, je pars à la recherche de la dame et lui propose de lui servir de chauffeur. Et nous voilà partis dans ma décapotable vers la source du Loir — ce n’est pas fréquent que les pèlerins proustiens insistent pour voir la source de la Vivonne.

A la source

Devant l’église

Sous la charmille

Place de l’église d’Illiers-Combray (Photos PL)

 

En route, j’ai appris que notre Proustienne, Maria Lameiro, habite Washington DC, qu’elle est retraitée du ministère des Transports et qu’elle n’aspire qu’à relier en français la Recherche dont elle a déjà ingurgité l’intégrale en anglais.

 

Qu’il soit su une fois pour toutes que je serait toujours, à Illiers-Combray, un guide bénévole pour tout(e) Proustien(ne) qui le souhaiterait.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et