Découper les dindonneaux à Cabourg

Découper les dindonneaux à Cabourg

 

Quelques privilégiés (dont je serai) vont pouvoir admirer cet admirable exercice de haute voltige de découpe de ces jeunes gallinacées.

 

Ce sera le 28 janvier prochain. Ce soir-là, Gil Galasso officiera dans la splendide salle à manger du Grand-Hôtel de Cabourg lors d’une reproduction du service à la française célébrant les séjours de Marcel Proust dans l’établissement. Ce sera l’occasion pour moi d’exprimer toute mon admiration à ce moderne « écuyer tranchant » (voir la chronique d’hier).

Les Très Riches Heures du duc de Berry (l’écuyer tranchant en vert)

 

L’événement s’annonce incroyable (je m’en pourlèche déjà la babines). Je cite le programme :

 

« La journée débutera à 14 heures avec une conférence menée par des historiens de plusieurs universités, suivie d’un dîner (avec la voiture de tranche de l’époque !) et de plusieurs animations.

 

La « voiture de tranche », la voici.

(Photos PL)

Je m’extasie devant à chaque séjour et j’avais suggéré à Corinne Dupont, la très charmante, fringante et allante directrice du Grand-Hôtel, de la remettre en honneur avec des dindonneaux. Je ne sais si elle s’en est souvenu mais l’important c’est que l’épisode proustien ait lieu dans une salle à manger que j’ai fréquentée matin…

 

… et soir.

(Photos PL)

 

Le 28, je serai à Cabourg avec Violette, ma chère et tendre. Je vous raconterai tout.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Découper les dindonneaux à Cabourg”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Alléchantes perspectives.
    Profitez bien.
    Excellent appétit à vous et votre épouse.

  2. Excellente journée du 28 janvier à tous deux! J’attends avec impatience le compte rendu!

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et