Achat de la Cathédrale, mode d’emploi

Achat de la Cathédrale, mode d’emploi

 

« À nous Amiens ! »… Soyons collectifs et solidaires.

 

Je ne vous ai pas oubliés, mais j’attendais des informations pour l’achat en commun du dessin de Marcel Proust de la Cathédrale d’Amiens, vendu aux enchères chez Sotheby’s à Paris le 31 mai prochain.

 

J’ai pensé qu’il serait judicieux de nous unir à la Ville d’Amiens qui souhaite acquérir l’œuvre et — en cas de succès — l’exposer en ses locaux.

En même temps, je considère que notre propre engagement ne doit pas être noyé dans une initiative que nous ne pilotons pas.

J’ai donc contacté Mme Brigitte Fouré, maire d’Amiens, lui parlant de notre « Internationale proustienne » souhaitant la réussite de son projet et lui annonçant que je la relaierai.

 

Voici sa réponse :

Cher Monsieur,

C’est avec énormément de plaisir que j’ai reçu votre courrier et je vous remercie de votre engagement ainsi que celui des « Fous de PROUST » pour nous aider à acquérir le dessin de la Cathédrale d’AMIENS réalisé par notre grand écrivain.

Ainsi que vous le souhaitez, je vous propose d’adresser les participations à l’ordre du Trésor Public à l’adresse :

DESSIN CATHEDRALE PROUST

Mairie d’AMIENS

Place de l’Hôtel de Ville

BP2720

80027 AMIENS CEDEX

Je vous remercie et vous adresse, Cher Monsieur, avec mes plus chaleureuses salutations ma plus profonde gratitude envers votre mobilisation.

                                                                         Brigitte FOURÉ

                                                                         Maire d’Amiens

                                                                         Vice-présidente de la Région

                                                                         Picardie – Nord – Pas-de-Calais

 

Il manquait une information : quid des chèques au cas où — on ne sait jamais — les enchères ne nous seraient pas favorables ?

Réponse immédiate :

« Bien évidemment en cas d’échec, vous seront retournés les chèques.

La garantie juridique de la collectivité doit rassurer les donateurs. »

 

Fort de cet enthousiasme partagé et de l’engagement pris, je vous propose de répondre favorablement à Mme Fouré.

 

Concrètement, pour celles et ceux qui ont déjà promis une participation financière, confirmons-la en adressant un chèque à l’adresse d’Amiens ci-dessus. Je vais, dès ce matin, poster le mien de cent cinquante €.

1042 Chèque dessin Proust

 

Je vous invite à faire de même avec le montant que vous m’avez indiqué.

Pour toutes et tous les autres, rejoignez-nous, avec la somme de votre choix.

IMPORTANT : Nos engagements doivent être signalés spécifiquement. Chaque chèque doit être accompagné d’un courrier indiquant : « Mon engagement s’inscrit dans la mobilisation coordonnée par « le Fou de Proust ».

De plus, je vous remercie par avance de m’informer par courriel ou commentaire sur ce blogue de vos envois.

 

Ensemble, nous réussirons.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

11 comments to “Achat de la Cathédrale, mode d’emploi”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Fait pour 100€.

  2. Eh bien, 150 euros, c’est un peu cher pour ma modeste bourse, mais peut-on donner moins ?

    • patricelouis says: -#2

      Chère Clopine, j’ai dû mal m’exprimer. Les 150, c’est moi, mais toute promesse est bienvenue — disons à partir d’un euro.

  3. La preuve…..☺

  4. Patrice~
    How marvelous! Thank you for inviting me to participate.

    Just arrived in Venice…Bill Carter’s Proust tour (Paris) had a private tour with Benoît Puttemans. Envious. Bill’s Venice tour will begin on Friday evening. Reading Ruskin.

  5. Bon pour 150 euros!!

  6. absente de Paris. J’envoie mon chèque annoncé dès le 24 mai. Solidairement vôtre

  7. Je participe pour 30 euros (soit un tout petit bout de pilier…)

  8. Mes fonds étant en ce moment plutôt de tiroir, je participe pour 50 euros que j’envoie ce jourd’hui, avec un inhabituel plaisir, au Trésor Public.

  9. Je participe aussi, pour 150 euros. Cela fait plaisir de voir le maire d’Amiens réagir si positivement.
    Dans le même temps, je me suis adressé, sur le bon conseil de Jérôme Bastianelli, à la Présidente de la BnF, pour voir quoi faire afin que les placards des Jeunes filles et une partie de Sésame et les lys ne disparaissent pas, ce qui serait la plus grande catastrophe de la vente.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et