Quand trois fous…

Quand trois fous…

 

Nous sommes trois dans la même démarche, mais un seul le savait… Du coup, une rencontre s’est imposée.

 

J’explique. Il y a quelques jours, je reçois un appel de Gérard Aimé, avec qui j’étais au Centre de Formation des Journalistes (promo 1971). Il est un des rares à ne pas avoir fait carrière dans les médias. Il a créé une maison d’édition — je connais pire choix.

Que me dit mon vieux camarade ? Qu’un ami écrivain, Jean-Pierre Lyonnet, travaille sur les personnages cités par James Joyce dans Ulysse ; que lui, Gérard,

travaille sur les personnages inscrits sur la façade de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, à Paris ; et qu’il a retenu que je travaille sur les personnages de la Recherche.

Il s’en ouvre à Jean-Pierre, qui tranche : « Une réunion de cinglés de dictionnaires improbables pourrait être distrayante. » Bien vu, bien dit.

 

Rendez-vous a été pris dans le quartier de la Bastille à Paris. C’était hier. Une fois n’est pas coutume, pour me rendre dans la capitale, j’ai pris le train non à Illiers-Combray, mais à Chartres.

Cela m’a permis de faire ce cliché matinal de la cathédrale.

1 Chartres

 

Dans le métro, une fois n’est pas coutume, je n’ai pas vu que des voyageurs branchés à leur portable ou, moins nombreux, lisant un journal (généralement un gratuit). Une jeune femme était plongée dans un roman — et de la collection blanche de Gallimard.

2 NRF dans le métro

 

Dans le restaurant où nous avons banqueté, Jean-Pierre, Gérard et moi avons changé nos passions croisées. Mes deux acolytes :

3 Jean-Pierre et Gérard

 

Le premier ignore le nombre de personnages réels (sauf qu’ils sont très, très nombreux) dans le roman de Joyce. Extrait de l’index de l’édition folio classique :

4 Index Joyce

 

Le deuxième sait qu’ils sont 810 auteurs et savants dont les noms sont gravés entre le rez-de-chaussée percé de petites ouvertures et le premier étage aux plus larges et hautes fenêtres de la bibliothèque de la place du Panthéon. Exemples :

5 Façade Ste G.

 

Quant à moi, j’ai dénombré près de 2 600 personnages réels et fictifs dans la somme proustienne. Dans une enquête qui commence j’ai déjà relevé deux noms présents dans les trois listes : Moïse et Shakespeare. Autrement dit, pour être propres, ils n’en sont pas moins communs aux trois domaines.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Quand trois fous…”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Gérard, Jean-Pierre, Patrice, quelle jolie folie ! Ont-ils aussi des blogs ? Monsieur notre Proustiste semble le plus avancé sur ce terrain, non ?

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et