Fiche — Facteur, le (Combray)

Facteur, le [I]

Travailleur  français

 

Personnage fictif.

 

Il habite Combray.

 

 

Quand il fait sa tournée, rue Saint-Hilaire, il apporte le courrier à M. Rapin, puis à Mme Loiseau. L’église, qui est entre les deux, aurait sa visite si c’était une maison dotée d’un numéro.

Tante Léonie aimerait parfois qu’il lui apportât du nouveau, même du pire, une émotion, une douleur, qui soient un grand changement à sa vie très réglée.

 

 

*L’église! Familière; mitoyenne, rue Saint-Hilaire, où était sa porte nord, de ses deux voisines, la pharmacie de M. Rapin et la maison de Mme Loiseau, qu’elle touchait sans aucune séparation; simple citoyenne de Combray qui aurait pu avoir son numéro dans la rue si les rues de Combray avaient eu des numéros, et où il semble que le facteur aurait dû s’arrêter le matin quand il faisait sa distribution, avant d’entrer chez Mme Loiseau et en sortant de chez M. Rapin, il y avait pourtant entre elle et tout ce qui n’était pas elle une démarcation que mon esprit n’a jamais pu arriver à franchir. (I, 43)

*ce n’est pas cependant qu’elle [tante Léonie] n’aspirât parfois à quelque plus grand changement, qu’elle n’eût de ces heures d’exception où l’on a soif de quelque chose d’autre que ce qui est, et où ceux que le manque d’énergie ou d’imagination empêche de tirer d’eux-mêmes un principe de rénovation, demandent à la minute qui vient, au facteur qui sonne, de leur apporter du nouveau, fût-ce du pire, une émotion, une douleur; (I, 82)

 

 

 


CATEGORIES : Personnage fictif, Roturier/ière/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et