Vive la mort aux rats !

Vive la mort aux rats !

 

Est-ce assez intrigant ?

 

Parce qu’elle a failli me tuer, la mort aux rats m’a été une porte vers la littérature. L’histoire est originale. Je vous propose d’en connaître la suite qui m’a fait rencontrer René Char et Francis Ponge, en venant m’écouter ce soir.

 

C’était au début de ma vie. Plus récemment, c’est Aimé Césaire que j’ai longuement côtoyé. Je vous le raconterai aussi, à l’invitation de Laurence Grenier :

Nous parlerons encore de Proust.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.