Proust interdit de métro !

Proust interdit de métro !

 

Le devoir de solidarité nationale risque d’en prendre un coup… Après la vente Sotheby’s à Paris, la chaîne de radio britannique BBC 4 a consacré un reportage à cet événement proustien. En guise de hors d’œuvre, des Français ont été interrogés sur leur perception de l’auteur d’À la recherche du temps « perdiou ». L’amie Cynthia Gamble l’a écouté puis transmis à Mireille Naturel qui l’a fait circuler.

L’un des premiers interrogés a explique doctement et avec l’accent frenchie : « I can admit it’s not easy to read because you need to get time, you cannot read Proust in the subway, in the tube. » (Je dois admettre que ce n’est pas facile à lire pace que l’on a besoin de temps, on ne peut pas lire Proust dans le métro).

Mon ticket de métro du jour en lisant... "Le Monde".

Mon ticket de métro du jour en lisant… « Le Monde ».

 

Non mais, où a-t-il « déniché » (mot utilisé par Oriane) ça ? En français populaire, c’est ce qui s’appelle « déconner à plein tube » ou, pour parler comme M. Verdurin : lâcher « une grosse faribole qui faisait s’esclaffer tout le monde » !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et