La caverne d’Ali Baba d’Illiers-Combray

La caverne d’Ali Baba d’Illiers-Combray

 

N’entre pas qui veut ! Pour accéder dans ce lieu, j’ai dû prendre rendez-vous, excipant de mon appartenance à la Sampac à jour de cotisation, car seuls les membres de l’honorable Société y sont admis. La porte de la rue franchie, en m’assurant que nul ne se glisse subrepticement dans mes pas, me voici dans le couloir que les touristes, même proustiens, ne connaîtront jamais. La porte à droite y conduit : à moi le Centre de Documentation. C’est dans cette pièce, entre des volets clos — on n’est jamais assez discret — et une cheminée éteinte, que des étagères posés devant les murs présentent livres et revues exclusivement consacrées à l’écrivain.

1 Centre de Documentation

 

Assez plaisanté ! L’espace est grand comme un petit salon et il en faudrait cent comme lui pour abriter tout ce qui a été pondu sur le grand Marcel. N’empêche : il y a de quoi nourrir un honnête chercheur.

Des étiquettes nomment des « fonds » — Ashkénazy-Lelu, André Ferré, Michel Lafon sont ainsi remerciés de leur générosité —,  une est présentée en « don » : Maurice-Lebeau.

Voici les traductions de l’Œuvre majeure : en allemand, anglais, arabe, catalan, chinois, croate, espagnol, finlandais, grec, hébreu, hongrois, japonais, néerlandais, norvégien, polonais, portugais, vietnamien, roumain, serbe, slovaque, slovène, suédois, tchèque.

Ajoutez les biographies : William C. Carter (Yale University Press, 2000), François Cruciani (Pierre Charon, 1971), Ghislain de Diesbach, Perrin, 1991), Roger Duchêne (Robert Laffont, 1944), André Maurois Hachette, (1949) George D. Painter (Chatto and Windus, 1959, 1965), Léon Pierre-Quin (Sagittaire, 1946), Jean-Yves Tadié (Gallimard, 1996).

Repérez la Correspondance générale (Plon) et les Cahiers Marcel Proust (Gallimard).

Certes, tout ça est un peu en vrac, mais l’amateur trouvera de quoi apprécier, dans les centaines de bouquins, une jolie variété d’études et exégèses proustiennes.

La collection du Bulletin est au complet. Son n° 1, daté de 1950, compte 71 pages pour un tirage de 500 exemplaires.

Bulletin 1950

 

Les contributions sont signées Henri Mondor, de l’Académie françaises (Avant-propos), Marcel Proust (Deux inédits) Jacques de Lacretelle, de l’Académie française (Témoignage), L. Goron (L’Horizon de Combray), H. Bonnet (Proust, Sainte-Beuve et Balzac), P. Larcher (La vie de la Société) et la chronique bibliographique traite des ouvrages de H. Bonnet, Roland Cailleux, Pierre Chardon, E. de Gramont, P.C. Green, Philip Kolb et A. Maurois.

Les membres fondateurs y sont recensés : Famille Mante-Proust, M. le Professeur H. Mondor, de l’Académie française, M. P. A. Boyer (Paris), M. le Comte R. de Billy (Paris), M. P. Larcher (Illiers).

Le village d’Eure-et-Loir est présent en force : M. Maurice Ferré est membre bienfaiteur et une majorité des dix-neuf titulaires y sont domiciliés : M. le Dr Basse, M. Daché, M. Debon, M. Douël, M. Dupuy, Me Gérondeau, M. Hallouin, Me Levaillon, M. F. Pedrot, M. Vedié — le Comité des Fêtes et la Ville deviennent membres en 1950.

 

Cette publication, fidèle au rendez-vous depuis soixante-cinq ans, a connu un précédent qui traîne dans le coin.

Bulletin 1930

 

En 1930, Louis Émié et Henri Bonnet dirigent un Bulletin Marcel Proust, édité par Le Rouge et le Noir et compte 175 pages. Son tirage est « volontairement limité à 675 exemplaires ».

Le n° 1 présente l’objectif de ce qui doit être suivi d’autres « bulletins périodiques : renseigner le public proustien sur sa personnalité sa vie, son art et justifier l’admiration — presque la vénération — que nous lui vouons. Nous voulons essayer, en somme, d’organiser la gloire de Marcel Proust ».

 

Vingt ans plus tard et une guerre mondiale plus tard, son successeur reprendra le mot « admiration » et lui accolera « culte » : « Des amis de Marcel Proust, au nombre déjà imposant, sont, depuis plusieurs années, réunis en une ASSOCIATION. Ils ont pensé que leur culte d’un nom et d’une œuvre particulièrement insignes pourrait se refléter et se développer dans un BULLETIN périodique où les trouvailles progressives d’une biographie et d’une exégèse jamais terminées, les arguments d’une admiration sans cesse élargie, auraient toutes facilités d’expression et de confrontation. »

 

À quelques rues de ce temple, ouverte à tous, la Médiathèque d’Illiers-Combray offre un choix plus modeste, mais elle s’enorgueillit d’un « fonds Proust ».

(Photos PL)

(Photos PL)

 

Seule l’intention compte.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

7 comments to “La caverne d’Ali Baba d’Illiers-Combray”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Mais, où se situe donc cette prodigieuse caverne d’Ali Baba ?
    (ou alors, j’ai mal lu votre chronique…).

    • patricelouis says: -#2

      Tiens, c’est vrai, je n’ai pas explicitement dit que cette pièce est dans la Maison de tante Léonie, siège de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray (Sampac). Merci de me donner l’occasion de le préciser.

  2. Bonjour,
    Je précise que cette pièce n’est pas dans la Maison de tante Léonie qui correspond à celle qu’habitaient les Amiot, consacrée à la reconstitution du décor cité dans l’œuvre et où cette bibliothèque n’aurait donc pas sa place. La dite bibliothèque est située dans la Maison du 6, rue du Dr Proust qui appartient au Conseil départemental. Je remercie Patrice Louis d’en avoir fait la publicité et je lui signale que les volets s’ouvrent quand il veut bien qu’on les ouvre. Mais il est vrai que cela fait disparaître le merveilleux de la narration. Que Capucine sache que si elle est membre de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray (l’est-elle ?), elle est autorisée à pénétrer dans le temple qui, comme toute bonne bibliothèque, protège ses livres. On y organise même des lectures publiques auxquelles participe le fou de Proust et où vous êtes tous conviés. Bien amicalement. Mireille Naturel, secrétaire générale de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray (je pense que Proust mérite cette appellation et non cet horrible acronyme SAMPAC)

    • patricelouis says: -#2

      Merci, Chère Mireille Naturel, pour toutes ces précisions.
      Que le Grand Cric me croque, mais Sampac est plus authentique que la fade Samp !

  3. Merci, en effet, à Mme Mireille Naturel pour ces informations précieuses.

    Ainsi, ma qualité de membre de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray me permet-elle d’accéder à cette singulière bibliothèque (je suis à jour de ma cotisation !).
    Beau projet en perspective.

  4. Dear Patrice~
    We are able to see these Bulletins, here in New York, but must order them
    from an « Off-Site » facility…and wait until they are delivered to the library. It only takes a few days.

    (The New York Public Library is missing Nos. 1, 2, or 15. However, No. 15 is online, via the Society: http://marcelproust.pagesperso-orange.fr/images/Bmp15-all1.pdf
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Bulletin de la Société des amis de Marcel Proust et des amis de Combray
    BOOK/TEXT | La Société | 1950 – 1989
    Available at OFFSITE – Request in Advance (L-10 1512 v. 3-8 1953-58) plus 27 more

    Title
    Bulletin de la Société des amis de Marcel Proust et des amis de Combray.

    Illiers-Combray [France] : La Société, 1950-1989.
    39 v. : ill. ; 24 cm.
    Annual
    Publication Date
    No 1-no 39.
    Indexed In:
    MLA international bibliography of books and articles on the modern languages and literatures (Complete edition) 0024-8215
    Indexes
    Vols. 1 (1950)-40 (1990). (Includes index to: Bulletin Marcel Proust (Illiers, France)). 1 v.

    Proust, Marcel, 1871-1922 — Periodicals.
    Société des amis de Marcel Proust et des amis de Combray.

    Note
    No 32 has title: Bulletin des amis de Marcel Proust et des amis de Combray
    No 38 has title: Bulletin de la Société des amis de Marcel Proust

    Bulletin Marcel Proust 1988-1989
    Bulletin Marcel Proust (Illiers, France)

    Research Call Number
    L-10 1512 Library has: 3-39.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Glad to see this:
    « Add biographies: William C. Carter (Yale University Press, 2000)… »

    This article was enlightening! Thank you, Patrice.
    If I only read French, alas…
    Form:
    http://www.marcelproust.eu/pdf/bulletin_adhesion_2016.pdf

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et