Fiche — Michu, Mme

Michu, Mme [III]

Roturière française

 

Personnage (doublement) fictif.

 

 

Sa mort à venir est évoquée dans une lettre. Le courrier a été oublié sur le bureau du Héros. Écrit par Joseph Périgot, valet de pied de Françoise, il est adressé à un « ami et cousin ». Il raconte la mort et les obsèques de la grand-mère du Héros où l’on s’est pressé et suppose que « la mère Michu » n’aura pas droit à une telle affluence, à son enterrement, dans son village, où se trouve la ferme-restaurant des Écorres que le jeune Joseph envisage de retrouver.

Cette Michu-là n’est pas un individu particulier mais un nom générique comme « Untel », « Tartempion », ou « Madame Tout-le-monde » appliqué à des gens standards, à des Français moyens.

 

 

*[Joseph Périgot dans une lettre :] la mère de Madame a trépassé dans des souffrances inexprimables qui l’ont assez fatiguée car elle a vu jusqu’à trois médecins. Le jour de ses obsèques fut un beau jour car toutes les relations de Monsieur étaient venues en foule ainsi que plusieurs ministres. On a mis plus de deux heures pour aller au cimetière, ce qui vous fera tous ouvrir de grands yeux dans votre village car on n’en fera certainement pas autant pour la mère Michu. (III, 396-397)

 

 


CATEGORIES : Personnage fictif, Roturier/ière/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et