Cartes : réussite

Réussite (ou patience)

 

Aussi nommé solitaire, c’est un jeu à un seul joueur.

Le principe est souvent le suivant : à partir d’un placement désordonné, le joueur doit reconstruire un certain ordre, par exemple des séries de cartes d’une même couleur.

26 Patience

 

Qui y joue ? La princesse de Parme (ou elle fait semblant).

 

Les extraits :

*On fait des réussites avec des cartes qu’on n’entend pas, si bien qu’on croit ne pas les avoir remuées, qu’elles bougent d’elles-mêmes et, allant au-devant de notre désir de jouer avec elles, se sont mises à jouer avec nous. III

*La réception consistait en ceci qu’au sortir de la salle à manger, la princesse [de Parme]s’asseyait sur un canapé devant une grande table ronde, causait avec deux des femmes les plus importantes qui avaient dîné, ou bien jetait les yeux sur un « magazine », jouait aux cartes (ou feignait d’y jouer, suivant une habitude de cour allemande), soit en faisant une patience, soit en prenant pour partenaire vrai ou supposé un personnage marquant. III

 

Demain, le whist.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Comments are closed.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et