Rêver Venise

Rêver Venise

 

Il est des lieux que l’on peut avoir envie de voir. Il en est que l’on doit visiter.

Et il y a Venise. C’est la destination parfaite, idéale, définitive.

Je l’ai découverte bien avant de lire Proust et la Recherche m’invite plus que jamais à y retourner.

Cela pourrait être pour aller au Palais Fortuny, situé Campo San Beneto, qui accueille jusqu’au 13 mars une exposition hommage de la photographe Sarah Moon au créateur espagnol installé dans la Sérénissime. Je dois l’information à la commissaire de l’expo, Alexandra de Léal, mienne amie proustienne.

 

En réalité, je ne puis me rendre à Venise.

Alors ; je vais me contenter de rêver,

1) en examinant le chemin à emprunter en vaporetto jusqu’au palazzo :

Da Piazzale Roma: Linea 1 fermata Sant’Angelo, Linea 2 fermata San Samuele

Dalla Stazione Ferroviaria di Venezia Santa Lucia: Linea 1 fermata Sant’Angelo, Linea 2 fermata San Samuele

Da Lido di Venezia: Linea 1 fermata Sant’Angelo, Linea 2 fermata San Samuele

2) en joignant le lien avec le site :

http://fortuny.visitmuve.it/

3) en relisant, dans La Prisonnière, les mots de la duchesse de Guermantes au Héros à propos d’une de ses robes de chambre, « sombre, duveteuse, tachetée, striée d’or comme une aile de papillon « :

— Ah ! ça, c’est une robe de Fortuny. Votre jeune fille peut très bien mettre cela chez elle. J’en ai beaucoup, je vais vous en montrer, je peux même vous en donner si cela vous fait plaisir.

 

Élégantissime Oriane.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Rêver Venise”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Je viens de regarder le reportage sur France 3 et j’ai été touchée par la place que vous accordez à mon livre, « Marcel Proust, l’arche et la colombe ». Je vous en remercie infiniment. Mireille Naturel.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et