Le fou de Proust, by Amazon

Le fou de Proust, by Amazon

 

Vivre dans son époque, c’est en adopter les possibilités… Celles qu’internet offre sont infinies.

Avant de donner à ce blogue son nom, « Le fou de Proust » a été le titre d’un roman. N’ayant pu trouver d’éditeur pour lui, j’avais choisi de le proposer ici en accès libre et gratuit.

Mais voilà que j’ai découvert une initiative d’Amazon, l’édition Kindle qui publie des livres numériques et les propose à la vente dans sa boutique virtuelle. J’ai trouvé l’offre originale et novatrice et j’ai sauté le pas :

http://www.amazon.fr/fou-Proust-Patrice-Louis-ebook/dp/B016PCQ6RM/ref=sr_1_cc_1?s=aps&ie=UTF8&qid=1444979677&sr=1-1-catcorr&keywords=le+fou+de+proust

814 LFDP, Amazon

 

J’aime l’idée d’être de mon temps. Dois-je culpabiliser en songeant au risque couru par le livre papier et ceux qui le vendent ? À eux de trouver la juste réplique. D’ailleurs, je reste fidèle aux librairies et ça durera tant qu’il en existera du genre de L’Esperluète à Chartres que son voisinage avec la FNAC (que j’apprécie également) n’a pas tuée.

 

Et qu’en dit Proust ? Ouvrons Du côté de chez Swann :

*ce qu’il y avait d’abord en moi, de plus intime, la poignée sans cesse en mouvement qui gouvernait le reste, c’était ma croyance en la richesse philosophique, en la beauté du livre que je lisais, et mon désir de me les approprier, quel que fût ce livre. Car, même si je l’avais acheté à Combray, en l’apercevant devant l’épicerie Borange, trop distante de la maison pour que Françoise pût s’y fournir comme chez Camus, mais mieux achalandée comme papeterie et librairie, retenu par des ficelles dans la mosaïque des brochures et des livraisons qui revêtaient les deux vantaux de sa porte plus mystérieuse, plus semée de pensées qu’une porte de cathédrale, c’est que je l’avais reconnu pour m’avoir été cité comme un ouvrage remarquable par le professeur ou le camarade qui me paraissait à cette époque détenir le secret de la vérité et de la beauté à demi pressenties, à demi incompréhensibles, dont la connaissance était le but vague mais permanent de ma pensée.

 

Vive le livre !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : Être à la page, c’est bien, mais je n’irai pas jusqu’à renommer mon roman lefou2proust #marceljetekiffe.

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Le fou de Proust, by Amazon”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Finally have my Kindle copy! Posted a photo on Twitter. Now, I need a translator. 😉

  2. C’est une longue phrase, comme beaucoup d’autres. On les commence, on continue, même sans tout comprendre à travers les méandres de la phrase pour tomber sur la chute qui est toujours significative, qui ici est « pensée ». Toute la phrase tend vers cette chute.
    Et la même musique recommence. Au début, on se perd, on passe par des broussailles, on tourne et on retombe sur la chute qui revèle le sens à la phrase, même si on n’a pas tout compris.
    Souvent, les chutes sont des mots d’une grande signification comme « homme » – « cœur » – « écume des vagues » – « de la mer et des ombres » – « des falaises de la mort ». (Début « Noms de pays »)

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et