Du Minnesota à la Meurthe-et-Moselle : cap sur Illiers-Combray

Du Minnesota à la Meurthe-et-Moselle :

cap sur Illiers-Combray

 

Se rassembler autour de Marcel…

L’activité n’est pas phénoménale dans la froidure automnale d’Illiers-Combray, mais trois ombres s’y promènent prestement, car elles sont jeunes, sans se croiser.

Voici d’abord Caroline et Nicolas. Ils ont fait près de cinq cents kilomètres spécialement pour humer des senteurs proustiennes. Elle est psychiatre et lui infirmier et ils partagent une passion pour À la Recherche du Temps perdu qu’ils aiment (se) lire à haute voix. Après quatre jours à Combray, ils iront à Balbec. Nancy-Illiers-Combray-Cabourg et retour est un joli Proust Tour.

S’avance maintenant Skylar. Lui est Américain. Il arrive du Midwest agricole : de la Corn Belt au Grenier de la France, il y a une certaine logique. Mais ce n’est pas la raison de son périple qui l’a fait passer par Dublin (pour Joyce, of course). Entraîneur au « Soccer [notre football] Club » de sa localité, Woodburry, il a lu les classiques à l’école et a voulu connaître les grands livres les plus lus dans le monde. Il est tombé sur une liste où la Recherche figurait. Et c’est ainsi qu’il a découvert Proust, puis est devenu passionné à son tour.

Voilà pourquoi, comme pour le couple venu de Lorraine, ce sportif à la tête bien faite n’a pas hésité à se lancer dans un périple pas banal et fait d’Illiers-Combray le cœur battant de ce que j’aime à nommer l’Internationale proustienne.

Ces trois-là se sont rencontrés parce que je les ai abordés, que nous avons sympathisé et qu’ils m’ont fait l’honneur de venir chez moi, d’abord séparément pour dîner, puis ensemble — autour d’un tilleul vespéral et fort proustien.

Voici mes hôtes :

 

Caroline, Nicolas, Skylar(et , derrière, le fou de Proust)

Caroline, Nicolas, Skylar (et , derrière, le fou de Proust)

Dans la foulée, j’ai décidé de devenir un supporter du club de football de mon jeune ami américain :

WSCF_bug_1__medium

 

Qu’est-ce que Proust ne me fera pas faire !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 

 

De quoi avons-nous parlé ? Devinez.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Du Minnesota à la Meurthe-et-Moselle : cap sur Illiers-Combray”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. This is so great. Thanks for showing my friend Skylar some hospitality!

    Best regards from Minnesota,
    Jake Fourre

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et