Adaptation d’adage

Adaptation d’adage

 

Je suis allé saluer ce matin un voisin proustien, que je ne vois, hélas, que rarement. Outre qu’il a sa maison à Illiers-Combray, Didier Caffiot est aussi parisien et s’occupe des Journées Musicales Marcel Proust à Cabourg (rendez-vous début octobre pour la 2e édition — j’y serai).

Il me reçois agréablement et me sers un adage que j’ignorais : « Qui vient en ami arrive toujours trop tard et repart toujours trop tôt ».

J’ai décidé de le détourner et de vous le proposer : Qui vient à Illiers-Combray en proustien arrive toujours trop tard et repart toujours trop tôt.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et