Les tilleuls de Combray et de Berlin   Les deux cités ont au moins une artère bordée de tilleuls. Pour celle née de l’imagination de Proust, c’est le boulevard de la Gare ; pour la capitale allemande, c’est la bien nommée Unter den Linden (traduction : Sous les tilleuls), qui abrite nombre d’institutions. Ce serait du dernier […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et

Visiteurs

514924
Visit Today : 361
Visit Yesterday : 461
Who's Online : 6

Rubriques