Un hymne, mais pas de Marseillaise Il y a bien un  « hymne national » dans À la recherche du temps perdu, mais ce n’est pas l’œuvre de Rouget de Lisle. Son auteur s’appelle Vinteuil et les patriotes qui se réunissent autour de la « petite phrase » de sa Sonate ne sont que deux : Charles et Odette ! *Les […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Notre-Dame, l’enfer En lecture, l’urgence est à Notre-Dame de Paris de Victor Hugo qui a participé à la légende de la cathédrale qui vient de connaître l’enfer en son baptême du feu. Marcel Proust comprendra cette infidélité, lui qui cite à huit reprises Notre-Dame dans À la recherche du temps perdu. *[Bergotte] Chaque fois qu’il […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

III – Les neutres et les autres N’étant d’aucun côté, ils ne choisissent pas. Quotidien illustré pour le premier, journaux populaires pour les deux autres, ils s’interdisent d’afficher un choix, ayant des lecteurs dans les deux camps. Excelsior Le quotidien est fondé en 1910 par le patron de presse Pierre Laffitte (créateur de Fémina et Je sais tout). […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

La mâchoire de Sidonie Vieillir est un naufrage… Mme Verdurin n’est certes jamais jeune dans À la recherche du temps perdu mais elle peut-être rayonnante. Le personnage agace, certes. Il n’en est pas moins à son meilleur au début. Ainsi, au milieu de ses fidèles, la « Patronne » est capable de se laisser aller au […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 2 Comments

Proust, Verne, vingt mille… Reprise de la plongée dans l’œuvre de Jules Verne… Avec des semaines de retard (ah, les abonnements !), arrivée de mon deuxième colis de la collection Hetzel proposée par Le Monde. Et me voici sans délai ouvrant Vingt mille lieues sous les mers. S’agit-il de la suite d’une cure de désintoxication de […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Maudit « C’est » Une confidence linguistique — j’y ai bien droit depuis le temps que je m’adresse à vous — : J’évite le plus possible deux verbes et un nom que je tiens en piètre estime à cause de leur fadeur : « faire », « dire » et « chose ». De même, autant que faire se peut (il va sans dire), […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 1 Comment

Les partisans de Proust, fin Le Temps Le quotidien est lancé en 1861 par le libéral Auguste Neffzer. Il est repris par Adrien Hébrard. Le Temps se démarque par son important réseau de correspondants. Sa qualité et son sérieux sont unanimement reconnus. Républicain conservateur, il devient l’organe officieux de la diplomatie française. Le Goncourt 1919 […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

À Belleville   Loin des beaux quartiers, mais pas moins proustiens… L’écrivain ne dédaignait pas fréquenter la racaille dans des lieux interlopes — certes, ce n’était pas l’essentiel de ses relations.   Un quartier désigne ce Paris populaire et — dans À la recherche du temps perdu — mal famé. Au nord-est, sur une colline, la […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 4 Comments

Un Printemps hors de prix Fêter le Goncourt 1919 ? A quel prix ! « La boutique est ouverte », annoncent élégamment les organisateurs. Ainsi pour les trois « dîners proustiens » : Ils promettaient pourtant : Insensé. Parole de proustiste… Patrice Louis

CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis/ 6 Comments

Proust avait (d)écrit un trou noir Deux ans avant la relativité générale d’Einstein, Proust révèle l’existence d’un trou noir. Celui du génie suisse se situe dans l’espace tandis que l’écrivain français le trouve dans son cerveau. Il faut remonter à cet inattendu pionnier alors que le monde s’extasie devant le premier trou noir débusqué au […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Visiteurs

580215
Visit Today : 29
Visit Yesterday : 582
Who's Online : 3