Cent ans plus tard D’un siècle à l’autre, le regard porté sur Proust a-t-il tant changé ? Que nenni ! C’était au millénaire dernier et les appréciations sont reproduites à l’identique. Les mêmes clichés, les mêmes a priori, les mêmes procès d’intention. Au dictionnaire des idées reçues, le plus grand romancier de son siècle (et sans doute […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 3 Comments

Le futur Femina Ce prix est créé en opposition à la misogynie du Goncourt. En 1904, Maria Rosette Shapira (1869-1958), dite Myriam Harry, sort La Conquête de Jérusalem, chez Calmann-Lévy. Le roman séduit. Son ami Joris-Karl Huysmans, président des Dix, lui fait miroiter la victoire, mais, finalement, ces messieurs flanchent. Ils n’osent pas l’audace de couronner une […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Un plaidoyer de taille   Rosny aîné se charge de répondre aux assauts dans un plaidoyer pro domo qui ne manque ni de panache ni de pertinence. Il prend la plume dans Comœdia du 23 décembre et son « Tréteau des Lettres », Sur toute la largeur du bas de la page 2. Le titre : L’OPINION […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Les retombées d’un prix Au 44 de la rue Hamelin, Marcel Proust dort, ce 10 décembre 1919, dans son lit de cuivre. L’éternel malade a passé une mauvaise nuit. Réveillé dans l’après-midi, il réclame ses croissants et son café au lait, prend sa fumigation, mais renonce à sa toilette et à sa séance de barbe. […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 1 Comment

III – Les neutres et les autres N’étant d’aucun côté, ils ne choisissent pas. Quotidien illustré pour le premier, journaux populaires pour les deux autres, ils s’interdisent d’afficher un choix, ayant des lecteurs dans les deux camps. Excelsior Le quotidien est fondé en 1910 par le patron de presse Pierre Laffitte (créateur de Fémina et Je sais tout). […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Les partisans de Proust, fin Le Temps Le quotidien est lancé en 1861 par le libéral Auguste Neffzer. Il est repris par Adrien Hébrard. Le Temps se démarque par son important réseau de correspondants. Sa qualité et son sérieux sont unanimement reconnus. Républicain conservateur, il devient l’organe officieux de la diplomatie française. Le Goncourt 1919 […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Les partisans de Proust, suite   Le Gaulois Le quotidien est créé en 1868 par Edmond Tarbé des Sablons et Henri de Pène. Il est repris en 1882 par le monarchiste Arthur Meyer. Il devient alors un journal mondain influent parmi la noblesse et la haute bourgeoise. Boulangiste et antidreyfusard, le titre voit son influence […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

II – Le camp des partisans   Ils disent oui à Proust. Ils ont parié sur le bon numéro, ils ramassent la mise.   Par touches, plus ou moins fines, les articles tentent d’effacer l’image désastreuse du lauréat, de réfuter les erreurs. Des contrefeux s’imposent. Échantillons.   L’œuvre : Cela est d’un maître ; toute une galerie […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Les anti-Proust, fin   L’Œuvre Le quotidien est fondé en 1904 par Gustave Téry, ancien journaliste au Matin. Il est d’abord mensuel, avant de devenir hebdomadaire en 1910, puis quotidien à partir de 1915. L’Œuvre tire son succès initial d’un non-conformisme revendiqué, porté par des plumes comme celles d’Urbain Gohier, Séverine ou Robert de Jouvenel. Il est […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 2 Comments

Les anti-Proust, suite   Le Journal Le quotidien est fondé en 1892 par Fernand Xau. Quotidien « à un sou », il sait attirer l’élite littéraire de l’époque, de Catulle Mendès à Paul Bourget en passant par Barrès et Mirbeau. Son rapide succès en fait un des « quatre grands » de l’âge d’or de la presse, avec le Matin, le […]

CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis/ 1 Comment

Visiteurs

580220
Visit Today : 34
Visit Yesterday : 582
Who's Online : 2