Tags :

Les centaines   [Ce jour devait être celui des dizaines. Calamitas ! J’ai perdu le fichier. Je dois tout reconstituer… Le Blogobole]   100 vous irez à cent ans (I) en louant cent francs par jour la chambre d’hôtel (I) cent sous de pourboire au télégraphiste (II) la vue d’un billet de cent francs, à plus […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment
Tags :

Les unités   1 il me semblait que j’étais moi-même ce dont parlait l’ouvrage : une église, un quatuor, la rivalité de François 1er et de Charles Quint. (I) « C’est la princesse Mathilde, me dit-il, vous savez, l’amie de Flaubert, de Sainte-Beuve, de Dumas. Songez, c’est la nièce de Napoléon 1er ! Elle a […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Les mots de Bloch   Ce garçon a une expression orale qui lui est propre.   Qui est-il ? Juif, il plaît puis déplait à la famille du Héros qui éprouve pour lui « une grande admiration », même s’il le sait « mal élevé, névropathe, snob ». Il ressemble, selon Swann, au portrait de Mahomet II par Bellini. Il entraîne […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment
Tags :

Les années  je m’en moque comme de l’an quarante (III) je me soucierais de l’opinion du tiers et du quart comme de l’an quarante (III)   ta filiation en ligne directe est établie par les généalogistes depuis l’an 63 de l’ère chrétienne ; tu as pour belles-sœurs deux impératrices. (III)   Tes aïeux étaient princes […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Proust explorateur     « Docteur Proust, je présume »… L’année de la naissance de Marcel, Stanley retrouve Livingstone sur les bords du lac Tanganyika. Dans À la recherche du temps perdu, l’écrivain joue les explorateurs en chambre en évoquant un autre lac de l’Afrique orientale, de pseudo-indiens d’Amérique, des nègres asiatiques spirituels, un empire fabuleux du […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment
Tags :

Les jours   *quand M. Swann venait le 1er janvier lui apporter son sac de marrons glacés, elle ne manquait pas, s’il y avait du monde, de lui dire : « Eh bien ! M. Swann, vous habitez toujours près de l’Entrepôt des vins, pour être sûr de ne pas manquer le train quand vous […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment
Tags :

Nombres — les heures   [à] huit heures Mlle Albertine m’a demandé ses malles (V) Monsieur, il est huit heures et le coiffeur est là (I) Vers dix heures, madame la duchesse. (III) Si on faisait savoir au public, par voie d’imprimés, qu’à huit heures du matin partait un train qui arrivait à Pierrefonds à […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 0 Comment

Déchiffrer la Recherche   Un inventaire à la Proust ? Il suffit de demander.   les rayons du soleil de six heures le jour de Noël et le 1er janvier la revue du 14 juillet le mariage d’un Brabant, en 1241 le décret du 28 octobre 1913 la tomate n°1 un univers où 2 et 2 […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 2 Comments
Tags :

Trop de duchesses, oui, mais combien ?   Gide avait tranché : « Trop de duchesses ! ». Le roman de ce Proust, étiqueté écrivain mondain, sentait trop le parfum aristocratique pour être publié par la NRF. Ce pincement de nez accompagné de quelques autres dépréciations avait condamné le manuscrit du pauvre Marcel. Un point, un seul, dans un […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 1 Comment

Quand Proust écrit mal… De quoi, de quoi ! Accuser le plus grand romancier français de malmener sa langue ? Ce paltoquet de blogueur a perdu la tête. Et pourtant… Il n’est pas question ici de reprocher des formulations qui peuvent prêter à sourire, voire à perplexité — c’est la liberté du créateur. Ainsi, il ne lui sera […]

CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis/ 2 Comments

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et

Visiteurs

548473
Visit Today : 10
Visit Yesterday : 543
Who's Online : 6

Rubriques