Proust incognito dans son propre roman

Proust incognito dans son propre roman

 

Dans sa vie, Marcel Proust a eu deux occupations majeures : il a regardé, puis il a écrit.

Ses dernières années ont été consacrées à retranscrire ce qu’il a vu des décennies durant, romançant plus ou moins, ce qui interdit de trancher sur ce qui appartient à la réalité et ce qui est fictif dans À la recherche du temps perdu. (Il me plaît de rappeler qu’à peu près la moitié des deux mille cinq cents personnages présents dans l’œuvre le sont sous leur véritable identité.)

 

Par delà les équivalences Marcel-Héros-Narrateur, j’aime à croire que l’écrivain s’est représenté dans un invité de la soirée de Mme de Saint-Euverte. Il y est discrètement, presque qu’anonyme, quasi en tapinois. Pour ne pas être reconnu, il s’est affublé d’un monocle sur l’œil et d’un accent dans la bouche (espagnol, italien ou russe, qui roulent les r ?).

Seulement, il en faut plus pour tromper M. de Bréauté qui le reconnaît et l’interroge :

*« Comment, vous, mon cher, qu’est-ce que vous pouvez bien faire ici ? » à un romancier mondain qui venait d’installer au coin de son œil un monocle, son seul organe d’investigation psychologique et d’impitoyable analyse, et répondit d’un air important et mystérieux, en roulant l’r :

— J’observe. I

 

Ah, cette brièveté choisie pour moquer les phrases longues dont le romancier — dans la vraie vie — fera son image de marque !

 

« J’observe. » Pour reprendre Molière, « Ah ! qu’en termes galants, ces choses-là sont mises ! »

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Proust incognito dans son propre roman”

You can leave a reply or Trackback this post.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et