Proust 1919, l’affaire Goncourt (20)

Défilé des forces alliées

Aux côtés de Proust, ne se mobilise qu’une poignée de briscards, mais influente, qui fait campagne. Pas question de rester l’arme au pied face à la mitraille.

En riposte, pas d’offensive spectaculaire, plutôt une marche à bas bruit. L’objectif est double : vanter des mérites et désamorcer des bouches à canon.

En cet an 1919, c’est nouveau. La course aux prix, divers et variés, nous a depuis habitués à de fiévreuses empoignades.

L’intéressé feint le désintéressement. Il ne se signale que par un discret acquiescement devant la mobilisation. « Il n’y a pas eu de brigue de sa part, résume Céleste Albaret dans Monsieur Proust ; ce sont ses amis qui ont pensé au prix Goncourt pour lui, et il les a laissés agir ». Reynaldo Hahn est un des premiers.

Dans un post-scriptum d’une lettre à J. H. Rosny aîné (sans doute de début novembre 1919) Marcel Proust écrit, patelin : « Mon ami Paul Morand m’a demandé si je voulais que son père parlât à Monsieur Hennique et d’autre part je sais que mon amie Madame de Clermont-Tonnerre, l’est de Monsieur Geffroy. Mais j’ai refusé les recommandations, trouvant mieux que les académiciens jugent seulement sur le livre, sans influence extérieure… ».

Ces fameux amis, eux, s’activent à coup de déjeuners au Pré Catelan, de dîners au Ritz pour plaider sa cause auprès des jurés de Drouant. Robert de Flers et Louis de Robert se mobilisent auprès des milieux littéraires. Son éditeur, tout auréolé d’intellectualisme pur, ne néglige pas l’enjeu commercial. Gaston Gallimard, patron des éditions de la NRF, déploie des trésors de diplomatie pour convaincre les membres de l’académie le plus à cheval sur les paramètres de l’âge et de la fortune personnelle. Que de ronds de jambe, en tout cas, pour faire connaître les mérites de Proust, un auteur récupéré de justesse par sa maison.

Si détaché, Marcel ? Cette blague ! Qu’on en juge avec ce document vendu chez Sotheby’s en 2007. Il s’agit d’un manuscrit autographe intitulé « M. Marcel Proust, prix de l’Académie Goncourt ». Il est de sa propre main, rédigé quelques heures avant l’attribution du prix.

Une note au crayon au verso indique : « Remis à Léon Daudet lequel le donna à Georges Bonamour [il manque un n à Bonnamour] alors rédacteur en chef de L’Éclair, la veille du Goncourt ».

« Il n’y avait pas moins de trente candidats, tous écrivains de mérite. En leur préférant M. Marcel Proust, l’Académie violait sciemment en quelque mesure le texte même du Testament de Goncourt qui demande qu’on encourage un jeune écrivain et M. Marcel Proust a quarante sept ans. Mais la supériorité du talent a paru assez éclatante à l’Académie pour qu’elle pût laisser de côté la question d’âge. À l’Ombre des Jeunes Filles en fleurs […] n’est que la deuxième partie d’une immense fresque À la Recherche du Temps Perdu dont les dernières parties Sodome et Gomorrhe, le Côté de Guermantes, le Temps Retrouvé, sont déjà écrits mais n’ont pas encore paru. Ajoutons que le puissant romancier de À la Recherche du Temps Perdu (livre qui n’est nullement une autobiographie comme on l’a dit quelquefois par erreur, et que des écrivains tels qu’Henry James et Francis Jammes […] ont égalé à Balzac et à Cervantès) n’est pas un débutant… » Et Proust cite Les Plaisirs et les Jours, publié « au sortir même du collège », où Anatole France voyait « l’œuvre d’un Bernardin de St Pierre dépravé et d’un Pétrone ingénu », ainsi que son volume de Pastiches et Mélanges où figure « coïncidence amusante, un pastiche assez irrévérencieux des Goncourt ».

On n’est jamais si bien servi que par soi-même.

Prochain épisode samedi, Le rôle de MM. Daudet et Rosny Aîné

Parole de proustiste…

Patrice Louis


CATEGORIES : Feuilleton/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et