Comptabilité proustienne du Grand Débat (actualisée)

Comptabilité proustienne du Grand Débat (actualisée)

Le site internet du « grand débat national » provoqué par l’agitation des ronds-points a reçu 250 000 contributions si j’en crois mon quotidien vespéral que je ne reçois que le lendemain matin — ça m’apprendra d’aller vivre au-delà du Périphérique —et que je n’ai lu que ce dimanche.

Et qu’y lis-je ? « Le Monde a comptabilisé un peu plus de trois millions de textes effectivement écrits, pour un total de 68 millions de mots – soit 45 fois A la recherche du temps perdu de Marcel Proust, ou 132 fois Les Misérables, de Victor Hugo. »

Cela donne, dans la version  imprimée :

Tout commentaire de ma part du genre « Est-ce aussi bien écrit ? » serait oiseux.

Parole de proustiste…

Patrice Louis

PS : Vérification faite, la Recherche ne fait pas 1,5 M de mots (comme l’indique la division de 68 par 45), mais 1,2 M (1,219 824 exactement à mon dernier relevé !)…


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.