Comptabilité proustienne du Grand Débat (actualisée)

Comptabilité proustienne du Grand Débat (actualisée)

Le site internet du « grand débat national » provoqué par l’agitation des ronds-points a reçu 250 000 contributions si j’en crois mon quotidien vespéral que je ne reçois que le lendemain matin — ça m’apprendra d’aller vivre au-delà du Périphérique —et que je n’ai lu que ce dimanche.

Et qu’y lis-je ? « Le Monde a comptabilisé un peu plus de trois millions de textes effectivement écrits, pour un total de 68 millions de mots – soit 45 fois A la recherche du temps perdu de Marcel Proust, ou 132 fois Les Misérables, de Victor Hugo. »

Cela donne, dans la version  imprimée :

Tout commentaire de ma part du genre « Est-ce aussi bien écrit ? » serait oiseux.

Parole de proustiste…

Patrice Louis

PS : Vérification faite, la Recherche ne fait pas 1,5 M de mots (comme l’indique la division de 68 par 45), mais 1,2 M (1,219 824 exactement à mon dernier relevé !)…


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et