« J’aime pas Proust »

« J’aime pas Proust »

 

Faute comprise et assumée, cette exclamation est le titre d’un documentaire de 52’ que France 3 Normandie devrait diffuser à la fin de cette année.

Son producteur, Jean-Michel Variot, m’a contacté pour en être l’un des intervenants, censément proustiens, « idolâtres » même, chargés d’expliquer pourquoi les rétifs à la Recherche ont tort. Le rendez-vous a eu lieu vendredi à Paris, pour répondre au réalisateur, Christian Clères.

Sur fond vert…

… face à deux caméras

 

Auparavant, j’ai rendu visite à une amie rencontrée parce que, justement, nous avons Proust en partage. Appelons-la Alexandra. Elle habite derrière une église parisienne de la rive gauche qu’il ne faut pas confondre avec Saint-André-des-Champs.

 

D’ailleurs, elle était plus qu’impliquée dans les travaux de restauration de la nef.

 

Pour accéder chez Alexandra, un interphone donne le ton.

 

Traité comme un prince, j’ai eu droit à un déjeuner aux chandelles.

 

Et parmi les mille traces de son univers proustien, Alexandra m’a autorisé à photographier ce souvenir, léger, ténu et cocasse dans sa présentation.

Plume de Greffulhe ! (Photos PL)

 

Adorable Alexandra.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : Pour ceux qui aiment vraiment Proust et disposent de quelques moyens, mon cadet, Olivier, me signale qu’une librairie en ligne, Faustroll, propose une édition complète d’À la recherche du temps perdu (contact@librairiefaustroll.fr).

« Paris, Bernard Grasset (Du côté de chez Swann) & Editions de la Nouvelle Revue Française, 1913-1927

13 vol. in-12 (18,5 x 11,7 cm pour Du côté de chez Swann et 18,8 x 12, 8 cm pour A l’ombre des jeunes filles en fleurs et (19 x 13,7 cm) pour les autres volumes, demi-maroquin gris à coins sertis d’un filet doré, dos à nerfs, nom de l’auteur, titres et tomaisons poussés or, têtes dorées, papier œil de chat sur les plat, couvertures et dos conservés, (H. Alix)

Série complète de À la Recherche du temps perdu en édition originale.

  1. Du côté de chez Swann. Grasset, 1913. Exemplaire de second tirage (sans la faute à Grasset, couverture à la date de 1913, titre à la date de 1914, achevé d’imprimer le 8 novembre 1913).
  2. A l’ombre des jeunes filles en fleurs. 1918. Exemplaire sans mention d’édition.

III. Côté de Guermantes, 1. 1920. Un des 800 ex. num. réservés aux amis de l’édition originale sur papier vélin pur fil Lafuma Navarre. Complet du feuillet d’errata.

  1. Le Côté de Guermantes, 2, et Sodome et Gomorrhe, 1. 1921. Un des 800 ex. num. réservés aux Amis de l’édition sur papier vélin pur fil Lafuma Navarre.
  2. Sodome et Gomorrhe, 2. 1922. 3 volumes Un des 800 ex. [réservés aux Amis] de l’Édition originale sur papier vélin pur fil Lafuma Navarre.
  3. La Prisonnière (Sodome et Gomorrhe, III). 1923. 2 vol., Un des 875 ex. num. réservés aux amis de l’édition originale sur papier vélin pur fil Lafuma Navarre.

VII. Albertine disparue. 2 vol. 1925. 2 vol.. Un des 1 200 ex. réservés aux Amis de l’Edition originale.

VIII. Le Temps retrouvé. 2 vol. 1927. 2 vol. Un des 1 200 ex. destinés aux Amis de l’Edition originale sur papier vélin pur fil Lafuma Navarre.

Relié uniformément en demi-maroquin par Henri Alix, mort prématurément le 2 août 1959. Son atelier fut repris par son épouse Hélène Alix. Ensemble en belle condition, les dos ont viré au havane, infimes frottements, rares rousseurs à une poignée de feuillets.

 

Provenance : Docteur André Varay (ex-libris), Erika Varay (ex-libris) dans tous les volumes.

On joint en reliure uniforme d’Henri Alix et de même provenance :

  1. Pastiches et mélanges. Nouvelle Revue Française, 1919. Edition originale. Exemplaire du tirage courant.
  2. Chroniques. Nouvelle Revue Française, 1927. Edition originale. Un des 1 245 sur vélin pur fil.

III. Contre Sainte-Beuve. Gallimard, 1954. Edition originale. Un des 515 ex. sur vélin pur fil.

Soit un total de seize volumes. »

 

À 9 000 €, c’est donné.

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.