D’Intermarché à Intermarcel

D’Intermarché à Intermarcel

 

La grande surface d’Illiers-Combray a fait peau neuve. Intermarché a doublé de volume et s’est offert une nouvelle entrée.

 

Ne remarquez-vous rien d’insolite ? Les supermarchés ne passent pas pour servir d’écrin à des œuvres d’art — ne pas confondre galerie marchande et galerie de peinture. Approchons-nous toutefois.

 

Encore plus près. Mais oui, c’est bien un buste de Marcel Proust !

 

La surprise m’a été d’autant plus agréable que j’ai aussitôt reconnu l’œuvre. Je l’avais évoquée il y a dix-huit mois (Voir la chronique Bustes en folie). Elle est due à un potier des environs, Pierre Bellanger. Cette représentation proustienne est bien celle, en argile, qu’il avait sculptée — et m’avait montrée, avant de la passer au four.

 

Intermarché en a donc fait l’acquisition. De là haut, l’écrivain peut voir le présentoir des sacs à provisions (1,20 €, voir la chronique Un modèle d’hommage à Marcel Proust).

(Photos PL)

 

Je connais des commerces traditionnels d’Illiers-Combray moins désireux de célébrer l’auteur d’À la recherche du temps perdu. Peut-être est-ce parce qu’il n’est pas un enfant du pays.

 

L’adresse de l’Intermarché d’Illiers-Combray ? 48, avenue Marcel Proust.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “D’Intermarché à Intermarcel”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Magnifique buste et bonne adresse!

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et

Derniers commentaires