D’Intermarché à Intermarcel

D’Intermarché à Intermarcel

 

La grande surface d’Illiers-Combray a fait peau neuve. Intermarché a doublé de volume et s’est offert une nouvelle entrée.

 

Ne remarquez-vous rien d’insolite ? Les supermarchés ne passent pas pour servir d’écrin à des œuvres d’art — ne pas confondre galerie marchande et galerie de peinture. Approchons-nous toutefois.

 

Encore plus près. Mais oui, c’est bien un buste de Marcel Proust !

 

La surprise m’a été d’autant plus agréable que j’ai aussitôt reconnu l’œuvre. Je l’avais évoquée il y a dix-huit mois (Voir la chronique Bustes en folie). Elle est due à un potier des environs, Pierre Bellanger. Cette représentation proustienne est bien celle, en argile, qu’il avait sculptée — et m’avait montrée, avant de la passer au four.

 

Intermarché en a donc fait l’acquisition. De là haut, l’écrivain peut voir le présentoir des sacs à provisions (1,20 €, voir la chronique Un modèle d’hommage à Marcel Proust).

(Photos PL)

 

Je connais des commerces traditionnels d’Illiers-Combray moins désireux de célébrer l’auteur d’À la recherche du temps perdu. Peut-être est-ce parce qu’il n’est pas un enfant du pays.

 

L’adresse de l’Intermarché d’Illiers-Combray ? 48, avenue Marcel Proust.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “D’Intermarché à Intermarcel”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Magnifique buste et bonne adresse!

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.