Aller sur la tombe de Proust sans périr d’épuisement

Aller sur la tombe de Proust sans périr d’épuisement

 

Les esprits simples, comme moi, aiment les idées simples…

À Paris, —croyais-je, mais je vous avertis tout de suite, il y a mieux — pour se rendre au cimetière du Père-Lachaise où Marcel Proust est enterré il faut prendre le métro et descendre à la station Père-Lachaise, ligne 2 ou 3 au choix.

 

À la sortie, remonter le boulevard de Ménilmontant, et entrer par la porte monumentale de la rue du Repos (si, si).

 

Vérifier où se trouve la tombe.

 

De là, il faut une bonne dizaine de minutes pour atteindre son but. Sur des pavés disjoints, ça monte…

 

… ça monte…

 

… ça monte.

 

Vous vous approchez.

 

Fatigués mais vivants, vous voici devant la tombe où reposent Marcel, ses parents, son frère et sa belle-sœur.

 

Il m’a fallu du temps pour découvrir qu’il y a bien plus court et sur terrain plat : descendre à la station Gambetta, station suivant Père-Lachaise sur la ligne 3, remonter la courte avenue du Père-Lachaise et entrer par la porte de la rue des Rondeaux.

(Photos PL)

 

Marcel Proust vous attend (il ne bougera pas) tout près.

C’est ce qui s’appelle arriver dans un fauteuil au Père-Lachaise !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Aller sur la tombe de Proust sans périr d’épuisement”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Je me rends compte de la chance qui fut la mienne le samedi 17 mars 1990, où ayant un peu d’avance avant 1 réunion, j’avais divagué dans le Père Lachaise. Sans l’avoir cherché, j’ai par hasard (vraiment par hasard), découvert la tombe de Marcel Proust.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et