D’Illiers-Combray à Cabourg via Cambremer

D’Illiers-Combray à Cabourg via Cambremer

 

Quelque peu obscur au premier abord, ce titre est en fait lumineux…

M. Legrandin, est ingénieur et écrivain, Combraysien le week-end, moustache blonde et yeux bleus, « type de l’homme d’élite » — démasqué plus tard en mètre-étalon du snobisme.

Très vite, nous apprenons que sa « sœur était mariée près de Balbec avec un gentilhomme bas-normand ».

*Mon père, lui, avait de la peine à prendre les dédains de Legrandin avec tant de détachement et de gaîté ; et quand on pensa une année à m’envoyer passer les grandes vacances à Balbec avec ma grand’mère, il dit : « Il faut absolument que j’annonce à Legrandin que vous irez à Balbec, pour voir s’il vous offrira de vous mettre en rapport avec sa sœur. Il ne doit pas se souvenir nous avoir dit qu’elle demeurait à deux kilomètres de là. »

 

Cette dame, c’est la jeune Mme de Cambremer et le patelin éponyme est à une vingtaine de kilomètres de Cabourg.

 

Moi, pour relier Illiers-Combray et Cabourg-Balbec, je snobe les autoroutes et mon itinéraire me fait passer par cette commune du Calvados, au cœur du pays d’Auge, bel et bien en Basse-Normandie.

Suivez le guide.

L’entrée du village

La mairie de Cambremer

L’église de Cambremer

Le clocher de Cambremer

La place du marché de Cambremer

L’épicerie de Cambremer

Le restaurant de Cambremer

Le café de Cambremer et son tourniquet à cartes postales

La terrasse du Café des Sports

Des cartes postales achetées à Cambremer

Le lavoir de Cambremer

Une vue extérieure de Cambremer

La sortie du village (Photos PL)

 

Cambremer, étape proustienne injustement méconnue.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et