Des pupitres pour Proust (Attention, scoop)

Des pupitres pour Proust (Attention, scoop)

 

Le maire d’Illiers-Combray s’est engagé… Promis, juré, les parcours proustiens, c’est pour cette année.

 

À quoi vont-ils ressembler ? Toujours à l’affût, le fou de Proust s’est procuré un document présenté ici en exclusivité :

 

Telle est la proposition qui devrait être installée devant des sites qui rappellent l’écrivain dans la souriante cité qu’il a immortalisée.

 

A l’entrée « pupitre », le dictionnaire Larousse offre ces définitions :

« Petit meuble formé d’un ou de deux plans inclinés, supportés par un ou plusieurs pieds, et qui permet de lire, d’écrire, etc., à une hauteur commode : Pupitre d’orchestre.

Petit meuble que l’on pose sur une table, consistant soit en une simple planchette inclinée, soit en une boîte à couvercle incliné.

Meuble d’équipement surtout scolaire, petite table à dessus incliné sous lequel peut être ménagée une case.

Support sur lequel on place une partition de musique.

Panneau muni d’interrupteurs et de voyants, et parfois d’un écran de contrôle, permettant d’assurer la commande et la surveillance d’un ensemble informatique.

Dispositif utilisé dans la fabrication du champagne pour recevoir les bouteilles le goulot en bas. »

 

Il y a dans À la recherche du temps perdu trois de ces six pupitres.

*Au collège, à la classe d’une heure, le soleil me faisait languir d’impatience et d’ennui en laissant traîner une lueur dorée jusque sur mon pupitre, comme une invitation à la fête où je ne pourrais arriver avant trois heures, jusqu’au moment où Françoise venait me chercher à la sortie, et où nous nous acheminions vers les Champs-Élysées par les rues décorées de lumière, encombrées par la foule, et où les balcons, descellés par le soleil et vaporeux, flottaient devant les maisons comme des nuages d’or. I

(Collection personnelle)

(À défaut de photo de Marcel à son pupitre au collège, Patrice au sien à l’école communale)

 

*[Le Héros, « assis au piano » :] Et comme on regarde alors une photographie qui permet de préciser la ressemblance, par-dessus la Sonate de Vinteuil, j’installai sur le pupitre la partition de Tristan, dont on donnait justement cet après-midi-là des fragments au concert Lamoureux. V

Porte partition d’un Pleyel

Jeunes filles au piano, Pierre-Auguste Renoir, 1892

[Photos ajoutées après une judicieuse remarque de Luc Fraisse.]

 

*si, pendant ces heures de martyre incessant, un graphique avait pu représenter les images qui accompagnaient mes souffrances, on eût aperçu celles de la gare d’Orsay, des billets de banque offerts à Mme Bontemps, de Saint-Loup penché sur le pupitre incliné d’un bureau de télégraphe où il remplissait une formule de dépêche pour moi, jamais l’image d’Albertine. VI

(Au bureau de Poste d’Illiers-Combray)

 

Le projet municipal a retenu une dizaine de « lieux » ou de « moments » proustiens : « Combray, Maison de Tante Léonie, Église Saint-Hilaire, Les ruines de l’ancien château, Le Pré Catelan, Les aubépines, La madeleine, Du côté de chez Swann, Du côté des Guermantes (sic), La gare, La clochette du jardin, Et cetera ».

À Illiers-Combray, où l’on ne fait rien comme ailleurs, le choix pour parler des pupitres proustiens est « mobiliers d’interprétation » !

 

On a hâte de les voir. Il reste 81 jours avant la fin 2018.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Des pupitres pour Proust (Attention, scoop)”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Pour le pupitre sur lequel le héros installe la partition de Tristan, il s’agit plutôt du chevalet installé au-dessus du clavier que comportaient les pianos autrefois. On en voit un dans les Jeunes filles au piano de Renoir (par exemple).

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et