Chroniques cabourgeaises (2)

Chroniques cabourgeaises (2)

 

Une certaine idée du bonheur…

Croisé sur la promenade Marcel Proust ce samedi matin un monsieur accoudé au parapet (que j’ai envie d’appeler une balustrade).

Il était nu-pieds dans ses pantoufles et fumait une cigarette, avec une tasse de café posé sur le rebord.

 

Parisien (et incidemment proustien), il m’a confié s’être installé à Cabourg il y a une dizaine d’années et que, sortant de son appartement de bord de mer, il aimait à déguster ainsi les plaisirs de la vie.

 

In petto et ignorant son nom, je l’ai baptisé Alfred, comme le marquis du Lau d’Allemans, aristocrate périgourdin (1833-1919).

 

*Du Lau c’était le gentilhomme du Périgord, charmant, avec toutes les belles manières et le sans-gêne de sa province. À Guermantes, quand il y avait le roi d’Angleterre, avec qui du Lau était très ami, il y avait après la chasse un goûter… C’était l’heure où du Lau avait l’habitude d’aller ôter ses bottines et mettre de gros chaussons de laine. Hé bien, la présence du roi Édouard et de tous les grands-ducs ne le gênait en rien, il descendait dans le grand salon de Guermantes avec ses chaussons de laine, il trouvait qu’il était le marquis du Lau d’Allemans qui n’avait en rien à se contraindre pour le roi d’Angleterre. VI

 

Autre motif de penser au marquis du Lau dans cette scène cabourgeaise : ce cher Alfred est aussi représenté sur un balcon. Membre du Cercle de la rue Royale, il l’un des douze personnages du tableau du même nom de James Tissot (1868), sur le balcon du pavillon Gabriel, deuxième à partir de la gauche.

 

Le bonheur, c’est simple comme une pause sur la digue de Cabourg.

Et j’ai repris ma promenade, avec quelques mouettes rieuses au fond en guise de demoiselles en fleurs.

(Photos PL)

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique, Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et