Photos d’Otto à Drouot

Photos d’Otto à Drouot

 

Plusieurs de plus connus portraits de Proust sont signés par un photographe né à Helsingborg vingt-deux ans avant Marcel.

Avec Robert de Flers et Lucien Daudet enamouré

 

Suédois, Otto Wegener s’installe à Paris à 18 ans, s’exile à Londres parce qu’il a épousé la cause de la Commune mais en revient en 1875.

Otto Wegener, autoportrait, vers 1885

 

Il ouvre un magnifique studio à la très chic adresse du 3, place de la Madeleine. Là, il rivalise avec Nadar et Reutlinger. Il signe OTTO et ces quatre lettres brillent en or au sommet de l’immeuble de six étages.

La Madeleine vue du bureau d’Otto (Daguerre)

 

 

Dans deux mois, le 8 novembre, d’autres clichés, pas moins passionnants, vont être proposés aux enchères à l’hôtel Drouot, par la société de ventes volontaires, Daguerre.

Son expert, Serge Plantureux, a pensé que ça pouvait m’inspirer. Il n’a pas eu tort. Extraits du dossier « Le photographe retrouvé » :

 

Le Tout-Paris veut se faire tirer le portrait chez lui.

Une tête connue, la comtesse Greffulhe :

Avec sa fille :

 

Des modèles très variés, mais réunis par la célébrité :

Ida Rubinstein, Ballets Russes, 1909

Roi africain, 1907

 

Fictivement, Otto photographie aussi Mme Swann. En effet, il apparaît sous ce nom d’artiste dans À la recherche du temps perdu : il immortalise Odette en robe de chez Lenthéric. Les clichés, retouchés, plaisent modérément à Swann.

*comme les photographies « retouchées » qu’Odette avait fait faire chez Otto, où, élégante, elle était en grande robe princesse et ondulée par Lenthéric, ne plaisaient pas tant à Swann qu’une petite « carte album » faite à Nice, où, en capeline de drap, les cheveux mal arrangés dépassant un chapeau de paille brodé de pensées avec un nœud de velours noir, de vingt ans plus jeune (les femmes ayant généralement l’air d’autant plus vieux que les photographies sont plus anciennes), elle avait l’air d’une petite bonne qui aurait eu vingt ans de plus. V

 

Mort à Paris deux ans après Marcel Proust, Otto Wegener est inhumé comme lui au Père-Lachaise mais sa tombe a été supprimée.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

3 comments to “Photos d’Otto à Drouot”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Excellent ! Un scoop, un vrai relai de documents iconographiques très intéressants.

  2. Très intéressant, et photographies magnifiques. Et encore la Place de la madeleine !

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et