La vanité de France 3 ne fait ni une ni deux

La vanité de France 3 ne fait ni une ni deux

 

Diffusé le 26 septembre prochain, Renversant est sûrement très bien. Il n’y a aucune raison de douter de l’ambition de France 3 Centre-Val de Loire en programmant ce nouveau magazine culturel.

 

Alors pourquoi faut-il que la chaîne joue les prétentieuses, mente effrontément, sorte les plus grosses ficelles de la publicité comme on n’en fait plus depuis la réclame pour les lessives qui lavent plus blanc que blanc ?

 

Bref, quand le service public en fait trop, c’est exaspérant.

« De quoi s’agit-il ? Monsieur le mauvais coucheur ? — De l’arrivée à l’antenne de service public, une fois par mois, « de la culture, de l’art, de la musique et des rencontres surprenantes ». Et pour le n° 1, « dans le village qu’affectionnait Marcel Proust. En Centre-Val de Loire, bien sûr ! »

 

En 52 minutes, Renversant (c’est le nom de l’émission) va tenter de nous intéresser à l’auteur d’A la recherche du temps perdu.

 

Lisons la prose du service communication sur la première des « bonnes raisons de regarder » :

« Quand vous étiez jeune, on vous a obligé à lire un livre de Marcel Proust ? Soit vous étiez un élève studieux, et vous avez lu (ou carrément dévoré) le bouquin. Soit vous étiez plutôt du genre à faire semblant. Et du coup, aujourd’hui dans les soirées, vous devez faire illusion !

Et bien grâce à l’émission « Renversant » tournée en partie dans l’ancienne maison de la Tante Léonie, vous allez enfin rattraper le temps perdu (c’est le cas de le dire) et désormais, vous serez incollable sur l’œuvre de Marcel Proust (et ses madeleines).»

 

Deux remarques.

D’abord, c’est une bien inquiétante conception de la littérature que de l’associer à une contrainte.

Ensuite, c’est être présomptueux et poseur que de promettre de tout savoir sur les écrits de Marcel Proust grâce à une émission de télé.

 

Je sais bien qu’« incollable » est une figure de style, mais je connais assez de Proustiennes et de Proustiens férus de la Recherche qui s’interrogent encore sur ce qu’ils en comprennent pour ne pas accepter ce petit jeu.

 

Je n’ai pas oublié que la même France 3 Centre m’a consacré un splendide reportage-portrait dans ses journaux et certains me trouveront ingrat. Mais dois-je parodier Corneille, dans Horace : « Que vouliez-vous qu’il fit contr’ la 3 ? — Qu’il se tût. » ?

Un peu de modestie, que diable. Aucune œuvre n’a besoin de ça. J’ai souvenir d’avoir déjà usé de cet argument pour d’autres réclames prétentieuses.

 

Pour aggraver son cas, le texte donne comme autre raison de regarder de voir « réaliser une performance : peindre un tableau qui représente Marcel Proust » réalisé par un artiste-peintre tourangeau avec une carte bancaire ! (Est-ce pour signifier que ça n’a pas de prix ou que ça ne vaut pas un sou ?)

 

Laissons tomber la détestable pub’ et accordons crédit à l’émission en regardant sur France 3 Centre-Val de Loire ce premier numéro de Renversant.

L’horaire ? Vers 23 h 30 ! Ce qui serait vraiment renversant ? La culture à une heure de grand écoute.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : Proust utilise deux fois le terme « renversant » dans le sens de cul par-dessus tête :

*Andrée cita ces deux titres, sans parvenir à cacher un sentiment de bienveillante supériorité qui s’exprima dans un sourire, assez gracieux, d’ailleurs. Albertine n’y tint plus : «Andrée, tu es renversante, s’écria-t-elle. Tu vas m’écrire ces deux titres-là. Crois-tu quelle chance si je passais là-dessus, même à l’oral, je les citerais aussitôt et je ferais un effet bœuf. » II

*[Le Héros à Albertine :] — Pourquoi, dans une belle journée, détacher ses yeux du Trocadéro dont les tours en cou de girafe font penser à la Chartreuse de Pavie ? — Il m’a rappelé aussi, dominant comme cela sur son tertre, une reproduction de Mantegna que vous avez, je crois que c’est Saint-Sébastien, où il y a au fond une ville en amphithéâtre et où on jurerait qu’il y a le Trocadéro. — Vous voyez bien! Mais comment avez-vous vu la reproduction de Mantegna ? Vous êtes renversante. » IV

 

 


CATEGORIES : Chronique, Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et