Variation en jaune

Variation en jaune

 

La première des cinquante-deux occurrences de « jaune » dans la Recherche donne la couleur du château et de la dune de Geneviève de Brabant dans les images de la lanterne magique chez tante Léonie.

La phrase précédente précise qu’en fait de château, ce qui est montré n’est qu’un pan.

Ce passage de Du côté de chez Swann m’a accompagné quand, coup sur coup, j’ai eu devant les yeux ces trois instantanés — des pans de murs jaunes au bord du Loir, un parterre au pont Saint-Hilaire et un bosquet de mon jardin.

(Photos PL)

 

Je me suis senti « petit jaunet », « petit serin » le temps d’un instant.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

*Au pas saccadé de son cheval, Golo, plein d’un affreux dessein, sortait de la petite forêt triangulaire qui veloutait d’un vert sombre la pente d’une colline, et s’avançait en tressautant vers le château de la pauvre Geneviève de Brabant. Ce château était coupé selon une ligne courbe qui n’était autre que la limite d’un des ovales de verre ménagés dans le châssis qu’on glissait entre les coulisses de la lanterne. Ce n’était qu’un pan de château et il avait devant lui une lande où rêvait Geneviève qui portait une ceinture bleue. Le château et la lande étaient jaunes et je n’avais pas attendu de les voir pour connaître leur couleur car, avant les verres du châssis, la sonorité mordorée du nom de Brabant me l’avait montrée avec évidence. Golo s’arrêtait un instant pour écouter avec tristesse le boniment lu à haute voix par ma grand’tante et qu’il avait l’air de comprendre parfaitement, conformant son attitude avec une docilité qui n’excluait pas une certaine majesté, aux indications du texte; puis il s’éloignait du même pas saccadé. I

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et