Ouvert, fermé : choisissez (sans vous tromper)

Ouvert, fermé : choisissez (sans vous tromper)

 

La page Facebook de la mairie d’Illiers-Combray l’annonçait à coups de trompette :

 

Ce matin, je n’ai pas voulu être le dernier à en profiter.

 

Fermé ! Inauguré, mais pas ouvert ! Bonne pâte, je me suis dit que je pouvais attendre un peu pour profiter d’une voie attendue, paraît-il, depuis quatre décennies.

Pour patienter, j’ai admiré sur le rond-point les panneaux célébrant le jumelage avec des villes italienne, britannique et allemande.

 

Ma balade m’a entrainé jusqu’au Pont-Vieux — pardon, la Grande Planche. Et là, ô surprise : la promenade de la Peupleraie est ouverte. Elle ne doit être inaugurée qu’en septembre mais elle est déjà ouverte. J’ai renoncé à y comprendre quelque chose mais n’ai pas boudé mon plaisir :

L’allée de l’entrée

Le pont de bois

La vanne sur le Loir

En face du Pré Catelan

Le bassin

Les arbres fruitiers

Le terre-plein et l’église

 

En sortant, j’ai admiré l’animation installée dans le Lavoir devant la Tour.

 

En revanche, les bacs du jardin médiéval au pied de la Tour ne sont pas encore accessibles. C’est donc derrière la barrière que j’ai reconnu le thym, la lavande, la mélisse, la verveine citronnelle, le coréopsis — pardon, mais je ne sais pas toutes les plantes sur le bout des doigts.

(Photos PL)

 

Puisque j’en suis à évoquer des événements majeurs, retenez le rendez-vous de samedi prochain donné par la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray :

 

J’en serai.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.