« Il y a un beau match tantôt »

« Il y a un beau match tantôt »

 

Espérons que les Bleus réussiront leur entrée dans le Mondial de football… C’est aujourd’hui en Russie et nous escomptons que le jeu sera beau.

 

« Il y a un beau match tantôt » est une excuse acceptable pour décliner une invitation pour le même moment. Aucun amateur de foot ne voudrait manquer la rencontre France-Australie.

 

Figurez-vous que la formule est présente dans La Prisonnière. Si, si, souvenez-vous : le Héros envisage de faire porter une lettre à Albertine pour qu’elle revienne du Trocadéro afin qu’elle ne rencontre pas Léa. Françoise lui trouve une petite laitière, mais il renonce finalement et la dédommage.

*Je m’aperçus que la petite laitière était toujours là. Je lui dis que décidément ce serait bien loin, que je n’avais pas besoin d’elle. Aussitôt elle trouva aussi que ce serait trop gênant : « Il y a un beau match tantôt, je ne voudrais pas le manquer. » Je sentis qu’elle devait déjà aimer les sports et que dans quelques années elle dirait : vivre sa vie. Je lui dis que décidément je n’avais pas besoin d’elle et je lui donnai cinq francs. Aussitôt, s’y attendant si peu, et se disant que, si elle avait cinq francs pour ne rien faire, elle aurait beaucoup pour ma course, elle commença à trouver que son match n’avait pas d’importance. « J’aurais bien fait votre course. On peut toujours s’arranger. » Mais je la poussai vers la porte, j’avais besoin d’être seul, il fallait à tout prix empêcher qu’Albertine pût retrouver au Trocadéro les amies de Léa. V

 

Il est un autre match, dans Le Temps retrouvé. Si dans le cas de la laitière le sport n’est pas précisé, là, à propos de la guerre, le baron de Charlus est explicite :

*Les gens de l’arrière s’imaginent que la guerre est seulement un gigantesque match de boxe auquel ils assistent de loin, grâce aux journaux. Mais cela n’a aucun rapport. VII

 

Trois occurrences de « match » dans toute l’œuvre de Proust, c’est peu, mais il n’est pas inutile de rappeler que la Recherche, ce n’est ni L’Équipe ni Sports Illustrated !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “« Il y a un beau match tantôt »”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Ce genre de préoccupations chez une jeune laitière nous paraissent indiquer qu’on avait plutôt affaire à un jeune laitier.

    • patricelouis says: -#2

      Je n’y avais pas pensé mais c’est séduisant. En fait, je n’aurais jamais pensé à ce genre de match ayant l’ingénuité d’une rosière…

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et