Les Aubépines 2018

Les Aubépines 2018

 

Si l’on en croit la rubrique mondaine, il n’y avait hier, dans le monde, que deux endroits où se trouver, où se montrer/.. Les plus chanceux étaient à Illiers-Combray pour la très courue et huppée Journée des Aubépines. Pout se consoler, les autres avaient un mariage princier du côté de Windsor — l’équivalent de l’union de Robert de Saint-Loup et de Rachel.

La comparaison m’a été inspirée par Évelyne Bloch-Dano, dont la conférence au pays de Proust, ouvrait les festivités autour de son ouvrage Une jeunesse de Marcel Proust.

 

Avec les trains en pointillés pour cause de grève, un événement de début de matinée dans le jardin de tante Léonie avait des allures contestataires. Erreur : la banderole déployée par son auteure, Laurence Grenier, reproduisait le début de la Recherche comme amorce de son projet d’une longue phrase de l’œuvre ceignant l’église de la petite cité.

 

À l’heure du déjeuner la soixante-dizaine de Proustiennes et de Proustiens mettaient le cap sur l’Auberge de Sandarville. La table du fou de Proust illustrait bien la diversité de l’étrange communauté : deux Québecois, un agriculteur beauceron, un informaticien et un fournisseur de charbons à bois et cheminées.

 

La traditionnelle tournée de l’après-midi, rythmée de lectures, emmenait ce petit monde au Pré Catelan…

 

…. dans le petit raidillon…

 

… et, conduits sous la charmille par le président Jérôme Bastianelli et la secrétaire générale Mireille Naturel,…

 

… à Saint-Éman…

 

Enfin à Mirougrain.

 

De retour chez tante Léonie, les amateurs pouvaient aider à vider la cave des grands crus du Bulletin Marcel Proust à prix cassés.

 

Et la soirée s’achevait avec un concert du Quatuor de Chartres.

(Photos PL)

 

Oui, si l’on en croit la rubrique mondaine, the place to be, certain samedi de mai, c’est Illiers-Combray.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Les Aubépines 2018”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Merci, Patrice!
    Now, I can imagine being there.
    Yes, THE place to be…for true Proustians.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et