Genette est trépassé

 

Intellectuel de haut vol, théoricien de la littérature, Gérard Genette vient de s’éteindre à 87 ans.

Comme Proust, sur lequel il a écrit, il ne passait pas pour l’auteur le plus bidonnant, et pourtant…

Genette avait créé des « mots-chimères », dont « Proustituée : cocotte à la recherche du temps perdu. »

 

En guise d’hommage.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Genette est trépassé”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Oui absolument Genette était – au moins depuis Bardadrac en 2006 – un critique littéraire non seulement d’une intelligence remarquable mais d’une drôlerie insoupçonnée : lisons ou relisons sans modération Codicille, Apostille, Epilogue ou Postcript.
    En guise d’hommage et au hasard, dans Codicille :
    « J’ai longtemps hésité entre mourir très jeune, comme Mozart, ou très vieux, comme Hugo. Je n’ai plus beaucoup le choix, mais je m’avise ( à temps ? ) de cette recette complexe, préconisé par je ne sais quel sage oriental ( peut-être Bernard Shaw ) : mourir jeune, mais le plus tard possible. »

  2. Préconisée ( Genette ne faisait pas de fautes d’orthographe !! )

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et