Genette est trépassé

 

Intellectuel de haut vol, théoricien de la littérature, Gérard Genette vient de s’éteindre à 87 ans.

Comme Proust, sur lequel il a écrit, il ne passait pas pour l’auteur le plus bidonnant, et pourtant…

Genette avait créé des « mots-chimères », dont « Proustituée : cocotte à la recherche du temps perdu. »

 

En guise d’hommage.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Genette est trépassé”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Oui absolument Genette était – au moins depuis Bardadrac en 2006 – un critique littéraire non seulement d’une intelligence remarquable mais d’une drôlerie insoupçonnée : lisons ou relisons sans modération Codicille, Apostille, Epilogue ou Postcript.
    En guise d’hommage et au hasard, dans Codicille :
    « J’ai longtemps hésité entre mourir très jeune, comme Mozart, ou très vieux, comme Hugo. Je n’ai plus beaucoup le choix, mais je m’avise ( à temps ? ) de cette recette complexe, préconisé par je ne sais quel sage oriental ( peut-être Bernard Shaw ) : mourir jeune, mais le plus tard possible. »

  2. Préconisée ( Genette ne faisait pas de fautes d’orthographe !! )

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et