Quel animal, ce Proust !

Quel animal, ce Proust !

 

Pas plus que le pingouin, le manchot ne fait partie du bestiaire d’À la recherche du temps perdu… Si cent soixante-neuf animaux y sont cités, ils ne sont pas de ceux-là.

Qu’à cela ne tienne ! Sur Proustians Worldwide, Omar Amador, de Miami, nous apprend qu’il est l’heureux parrain d’un manchot de l’Antarctique, qu’il a appelé Marcelproust.

 

J’ai commenté en disant que c’était splendide. Sharon MacDuffee, de Los Angeles, a fait mieux : elle a publié la photo de son chat en précisant qu’il se nomme Monsieur Marcel.

 

Commentaire de notre Floridien : « Funny that the name of the island where my godson live is called Disappointment Island (Isla Decepción). Maybe be he’s there in the middle of a penguin ball feeling like the Narrator at the end of Le Temps Retrouvé ! (Amusant que le nom de l’île où mon filleul vit soit Île de la Déception. Peut-être est-il au milieu d’un bal manchot se sentant comme le Narrateur à la fin du Temps retrouvé).

 

Pour qui chercherait la petite bête, je précise que le pingouin est un oiseau de la famille des Alcidés vivant dans l’hémisphère nord, dans l’Arctique.

Le manchot est aussi un oiseau, mais incapable de voler, de la famille des Sphéniscidés, domicilié dans l’hémisphère austral.

Ils ne doivent pas être confondus même si manchot se dit penguin en anglais, pingüino  en espagnol, Pinguin en allemand, pinguino en italien, pingüin en néerlandais, pinguim en portugais et пингвин (pingvin) en russe.

 

Il n’y a en revanche aucun doute : si je me suis attribué le titre du « fou de Proust », ils sont plus d’un — et plus d’une— à me le disputer. Et c’est aussi splendide.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et