On me fait beaucoup d’honneur

On me fait beaucoup d’honneur

 

Reçu coup sur coup deux courriels faisant appel à des connaissances dont je suis, hélas, dépourvu… C’est très flatteur pour Le fou de Proust, même si je me doute qu’il ne s’est trouvé sur le chemin des solliciteurs que parce qu’un moteur de recherche sans âme l’a signalé par occurrences de mots. Il n’empêche.

 

La première demande, en anglais est signée Margaret. Elle me dit travailler à Artsy dont la mission est (je traduis) de rendre l’art du monde entier accessible à tous avec une connexion internet. Parmi leurs pages, il en est une consacrée à John Singer Sargent et cette chère Margaret souhaite que je mette ici un lien l’y conduisant. Volontiers :

https://www.artsy.net/artist/john-singer-sargent

 

La seconde requête, en français, vient d’un Allemand, prénommé Dieter. Lui recherche le portrait de Marie Nordlinger par Federico de Madrazo et m’interroge sur le lieu où se trouve l’original.

Au désespoir, je lui ai répondu que, pour parler comme Oriane de Guermantes, alors princesse de Laumes, j’étais « sans lumières à ce sujet » (Du côté de chez Swann).

 

Fou de Proust mais pas Pic de la Mirandole ! Toute supplique n’en sera pas moins examinée avec soin.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “On me fait beaucoup d’honneur”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. sur le portrait de Marie Nordlinger, on le trouve mais sans références, à la page 163 de « L’Album Proust » de 1965 dans la Pléiade
    On trouve le même à la page 38 d’un ouvrage intitulé « Proust’s English de Daniel KARLIN paru chez Oxford University Press. Mais je ne parviens pas à atteindre la page où doit sans doute figurer la source des illustrations de cet ouvrage

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et