Irrévérencieuse mise en boite de Proust

Irrévérencieuse mise en boite de Proust

 

Le gag (tout frais) est savoureux…

… mais il dissimule un projet ambitieux.

 

Son auteur s’appelle Davina Sammarcelli et s’est rebaptisée L’Indéprimeuse. Le mot-valise de son cru lui interdit de « déprimer en imprimant ». Sa famille est dans le métier depuis plus d’un siècle et elle — dans une démarche dada autant que pataphysique — s’est spécialisée dans « l’imprimé inutile » et le « livre illisible ».

Elle s’est fait connaître (en tous cas de moi) par une traduction par Google de Hamlet de Shakespeare, francisés en Jambonlaissé de Guillaume Remuepoire.

 

Sa démarche : réinterpréter le rôle du livre, du papier et de la lecture en utilisant tout ce que son atelier peut offrir : impressions offset et numérique, gaufrage ou dos carré collé.

 

En cette période de fêtes, peut-être trouverez-vous des idées de cadeaux littéraires en allant sur son site https://www.lindeprimeuse.com.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et