Pas de fumée blanche

Pas de fumée blanche

 

Les instances de la Sampac se sont réunies cet après-midi à Paris…

L’Assemblée générale a acté l’entrée de quatre nouveaux membres. Honneur aux dames : Anne Heilbronn, de Sotheby’s France, et Isabelle Le Masne de Chermont, de la Bibliothèque Nationale de France ; deux messieurs : Jérôme Bastianelli, du Musée Jacques Chirac-Quai Branly, et Jean-Paul Henriet, ancien maire de Cabourg.

Le Conseil d’administration, lui, a placé M. Bastianelli (moi je l’appelle Jérôme et nous nous tutoyons) à la vice-présidence à côté de M. Tadié, toujours président par intérim.

En revanche, la présidence de la Sampac reste vacante. Un nom toutefois se murmure : Rémi Frentz. Déjà membre du CA, c’est un énarque également diplômé des Ponts et Chaussées qui a connu plusieurs vies, de la Cour des Comptes à l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances en passant par le musée du Domaine national de Port-Royal des Champs. C’est aujourd’hui un ponte d’Air Liquide.

La décision serait prise en janvier. D’ici là, d’autres noms pourraient sortir du chapeau. Et pourquoi pas une femme ? Ça, ce serait chic !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et