Massacre à la tronçonneuse

Massacre à la tronçonneuse

 

En ouvrant ma porte ce matin, voici ce qui s’est offert à ma vue.

 

Il y a peu, c’était ceci.

 

Mon changement de paysage à Illiers-Combray s’est opéré hier. Pendant que l’on méditait sur la mort des cathédrales redoutée par Proust (voir la chronique Le Figaro, les cathédrales et Marcel (Proust)), le maire scieur d’Illiers-Combray achevait son projet de mort d’arbres.

 

En exécutant les deux pins, il a, certes, respecté le souhait des riverains consultés sur les arbres du coin des rues Ronsard et Curie. Rien ne m’empêchera, tout en respectant le choix démocratique, de me désoler de l’abattage décidé d’autorité dans un premier temps d’un bel arbre sain de dix-huit mètres (la taille de la fourmi de Desnos !) et de son rond parent et voisin.

 

Hier matin, donc, les employés municipaux ont découpé le pin sylvestre à la tronçonneuse.

 

 

Commencée à 9 h, la tâche des exécuteurs s’est achevée à 10 h 30.

 

Dans l’après-midi, le pin mugo rendait l’âme à son tour et à 16 h, toute trace du crime était effacée.

 

Privé de mes voisins à épines, ce n’est pas à Marcel Proust mais à Georges Brassens que je pense, lui qui chantait :

 

Auprès de mon arbre

Je vivais heureux

J’aurais jamais dû

M’éloigner d’mon arbre

Auprès de mon arbre

Je vivais heureux

J’aurais jamais dû

Le quitter des yeux

 

Fort heureusement, il me reste mon jardin (le possessif est relatif puisque je suis locataire, mais j’en jouis seul tout mon saoul) avec, côtoyant l’érable et le cyprès, les arbres fruitiers et le laurier, l’olivier er le citronnier et des arbustes divers), deux splendides conifères.

(Photos PL)

 

Pour entrer ici, renoncez à la scie.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Massacre à la tronçonneuse”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. like Marcelita I’m shedding tears too

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et