« Mais Madame, j’vous jure… »

« Mais Madame, j’vous jure… »

 

Sourions un peu… Sur Twitter, la réaction de RegarderEcouterLire à la chronique de ce matin n’a pas tardé.

Inspiré par l’état de la fille de cuisine de tante Léonie, il a répondu par un extrait du film La vie est un long fleuve tranquille où la domestique des Lequesnoy est interrogée sur son ventre qui s’est arrondi :

 

Ce « Mais Madame, j’vous jure » est devenu une réplique-culte.

Je suis allé voir combien de « je vous jure » la Recherche comportait. Réponse : douze. Il en est un qui n’est pas sans rapport avec celui de Marie-Thérèse. C’est, dans La Fugitive, Andrée qui explique au Héros qu’il ne s’est rien passé de sexuel entre elle et Albertine :

Je vous jure que je n’ai jamais rien fait avec Albertine, et j’ai la conviction qu’elle détestait ces choses-là. VI

 

Non mais, j’vous jure, il vaut mieux entendre ça que d’être sourd !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 

 

 

 

 


CATEGORIES : Chronique, Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et