Choisir son nom chez Marcel

Choisir son nom chez Marcel

 

Élire domicile dans un lieu proustien ne manque pas de chic — au hasard : je vis à Illiers-Combray.

Mais il y a mieux, prendre pour nom de plume un patronyme trouvé dans la Recherche, c’est ultrachic.

Ainsi a agi Françoise Quoirez. Bien sûr que vous connaissez : celle que Mauriac appelait le charmant petit monstre.

 

Si elle est célèbre, c’est sous le nom de Françoise Sagan, inspiré d’Hélie de Talleyrand Périgord, prince de Sagan, d’À la recherche du temps perdu.

À dix-huit ans, en 1954, elle publie Bonjour tristesse. Le titre du roman est tiré d’un vers d’Éluard et son auteure se cache sous un pseudonyme car son père refuse que son nom apparaisse sur une couverture.

Françoise Sagan est morte en 2004.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et