La recette du tiramiproust

La recette du tiramiproust

 

Titre bizarre pour un livre qui ne l’est pas moins… On nage là dans le pastiche.

 

Les Editions Baker Street viennent de republier La soupe de Kafka, où l’Anglais Mark Crick imite de grands auteurs sur le thème des recettes culinaires. L’auteur attribue son amour de la littérature et de la cuisine à son asthme d’enfant qui lui rendait la nourriture et le sommeil difficiles. Parmi les écrivains pastichés, Marcel Proust et son tiramisu !

 

Extrait d’un récit du Héros d’un cappuccino servi dans un café du boulevard Beaumarchais à Paris :

*«… me revint ce souvenir : la couche de poudre de chocolat répandue sur mon cappuccino se transmua en cacao — celui-là même déposé à la surface du tiramisu que, dans le jardin de Combray, je goûtais pour la première fois un soir lors d’une petite réception donnée par mon père en l’honneur de l’ancien ambassadeur à Rome, réinstallé depuis peu dans notre voisinage avec sa fille.

De ce lointain passé — avec ses grandes demeures disparues et ses habitants, eux-mêmes une espèce presque en voie d’extinction, semblable en quelque sorte aux ultimes créatures d’une forêt mythique — se dégageait peu à peu quelque chose d’infiniment plus vivace, à la fois désincarné et tenace ; résistant à la destruction, les fidèles souvenirs olfactifs et gustatifs réédifiaient en cet instant le palais abritant de son enceinte le souvenir de cette soirée et de ce tiramisu. »

 

La soupe de Kafka a été multi-publiée et traduite depuis 2005. L’édition de cet été coûte 17 €. Celle que je me suis procurée (J’ai lu), m’a coûté trois fois moins mais est privée de trois inédits : La Rochefoucauld, Dickens, Flaubert.

 

Mark Crick a récidivé avec Sartre’s Sink, L’évier de Sartre (2008, Granta, non traduit) sur le thème du bricolage avec, notamment un Comment débloquer un tiroir selon Samuel Beckett.

 

Au passage, rendons hommage aux traducteurs. Alain Malraux a mitonné le chapitre Proust.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

PS : Tout à fait entre nous, je n’ai pas été follement emballé.

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et