Un maladroit hommage

Un maladroit hommage

 

Saint-Frajou, Haute-Garonne, accueille une exposition de photos intitulée « L’Œil de Proust ». Les œuvres sont signées Mayotte Magnus, présentée ici lorsque je lui avais servi de guide à Illiers-Combray (voir la chronique Ouvrir la Recherche (suite).

 

La Dépêche du Midi a consacre hier un article à la prolongation du rendez-vous. Dans sa présentation de Mayotte Magnus, Jean-Claude Barousse, président des Amis du musée de peinture, a conclu : « J’encourageais mes élèves à aller découvrir dans le nord de Paris, Cambray, alors qu’ils me disaient leur difficulté à lire les longues, très longues phrases de Proust ». Sans doute auraient-ils été aidés par les superbes photos de Mayotte qui rend si présent le texte de Marcel Proust… ».

 

Bien essayé, M. Barousse : Ce n’est pas le nord mais l’ouest, et Combray, pas Combray. Nobody’s perfect.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

4 comments to “Un maladroit hommage”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Ah….you are a « close reader. » 😉

  2. Peut-être la maladresse (au moins pour le nom !) est-elle celle du journaliste, et non de l’enseignant. 😉

Répondre à patricelouis Annuler la réponse.

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et