Merci de nous avoir rendu le Calvaire

Merci de nous avoir rendu le Calvaire

 

Le feuilleton du cirque à Illiers-Combray se poursuit… Tous les ans, à la fin des vacances, un chapiteau se dresse à Illiers-Combray. Le cirque Hart est un habitué des lieux, le Calvaire, cité cinq fois dans la Recherche.

 

En 2014, il avait bien nommé l’espace.

 

En 2015, il l’avait rebaptisé !

 

Du coup, j’avais émis une vigoureuse protestation : « Rendez-nous le Calvaire ». En 2016, étais-je distrait ou n’est-il pas venu ? Je ne trouve nulle trace d’Hart dans mes archives.

 

Cette année, répondant à mon appel, les forains ont rétabli la juste appellation.

Le Calvaire dans l’attente du cirque (Photo PL)

 

Merci — Thank you, Hart, from the bottom of my heart.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et