L’ordonnance du docteur Carrière (Jean-Claude)

L’ordonnance du docteur Carrière (Jean-Claude)

 

Le très prolifique et infatigable écrivain, scénariste, parolier, metteur en scène et acteur — lui se définit en conteur — a confié à France Inter ses coups de cœur à lire absolument cet été.

Le livre de sa vie d’enfant, Croc-Blanc ; adolescent, L’Étranger, etc. À la recherche du temps perdu ? Adulte : « Je reviens souvent à Proust. Il ne faut pas lire Proust avant d’avoir quarante ans, confie Carrière, il faut du vécu… une maturité. Il faut se plonger au hasard dans un livre de Proust pendant l’été. »

Cette prescription ne rappelle-telle pas la « consultation » de Legrandin dans Du côté de chez Swann : « Pas de Balbec avant cinquante ans et encore cela dépend de l’état du cœur » ?

 

Bon été, bonnes lectures.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et