Du côté de chez Massin

Du côté de chez Massin

 

Un auteur sans prénom écrit sur un éditeur (presque) sans nom…

 

Robert Massin est graphiste, typographe et directeur artistique. Né en 1925, il entre en 1958 chez Gallimard dont il fait évoluer l’image traditionnelle grâce à ses maquettes non conventionnelles. Pour ses travaux, le créateur se débarrasse de son prénom, devenant célèbre sous son seul patronyme.

Il est publié notamment chez lui : « Typographies expressives » est son association, son site, sa maison d’édition.

 

Dans Du côté de chez Gaston (Gallimard) (2011), Massin évoque en une cinquantaine de pages plus seize photos quelques souvenirs avec le grand éditeur. Il y est particulièrement question de Proust cité dès la première phrase : « Ce qui nous séduit dans l’expression chez Proust est peut-être ce qui, à l’époque, pouvait paraître assez ordinaire, comme me le faisait remarquer Gaston Gallimard. »

Marcel y est encore cité à propos de sa première visite à Gaston, au manoir de Bénerville, du refus de Du côté de chez Swann, de l’accord pour faire venir l’écrivain à la NRF et de l’épisode des deux cents exemplaires encore stockés chez Grasset : « Si je me souviens bien, c’était à l’automne 17, et je vois encore arriver la charrette à bras qui les transportait. À présent, me suis-je dit en moi-même, Proust est chez nous. » Gaston explique encore pourquoi il considérait que Proust avait « une santé de fer » et les raisons de sa mort.

 

Du côté de chez Gaston (Gallimard), un petit livre délicieux. Je l’ai acheté 9 € dans ma librairie préférée, L’Esperluète, à Chartres, ville où Robert Massin a été lycéen.

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

Has one comment to “Du côté de chez Massin”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Patrice~
    I love the tale of YSL buying Chateau Gabriel and designing it as if Proust characters were living there. And guess who owned it before YSL?

    : « Ce qui nous séduit dans l’expression chez Proust est peut-être ce qui, à l’époque, pouvait paraître assez ordinaire, comme me le faisait remarquer Gaston Gallimard. »

    « What attracted us in the expression in Proust is perhaps that, at the time, might seem quite ordinary, as pointed out to me Gaston Gallimard.  »

    « Janvier 1983, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé rachètent le Château Gabriel construit en 1874 à Benerville-sur-Mer en Normandie.
    Cette propriété, sans doute la plus belle de la côte normande avait appartenu à Gaston Gallimard, le plus grand éditeur du siècle, qui y recevait régulièrement Marcel Proust en villégiature à quelques kilomètres, à Cabourg.  »
    http://benerville.reseaudescommunes.fr/fr/actualite/12984/le-chateau-gabriel

    Le château Gabriel
    Marcel Proust, en voyage à Cabourg où il a pour habitude de résider au Grand Hôtel, marque régulièrement une étape au Mont Canisy pour gagner le Château Gabriel, propriété de son ami Gaston Gallimard. Durant de longues heures d’été, l’illustre éditeur et le jeune dandy apprécient parler littérature tout en se délectant d’un thé parfumé. Puis la fin de la belle saison et l’heure du départ.
    Derrière le portail vert de cet imposant manoir du XIXe siècle au style néogothique, s’étend un terrain boisé de trente hectares. Un havre de paix loin de Paris, bientôt racheté par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé qui s’y installent au début de l’année 1983.
    Est-ce d’imaginer son auteur fétiche fouler le sol du château qui a convaincu le couturier de faire sienne cette propriété ? Il est certain qu’elle a été pour lui un lieu d’inspiration et de repos entre deux nouvelles collections, comme l’affirme cette confession du créateur de la robe Mondrian : « C’est mon havre entre deux tempêtes. Je viens ici pour reconstituer mes forces entre deux angoisses ».

    « Marcel Proust, Cabourg traveling to where he used to reside at the Grand Hotel, a brand regularly stage at Mont Canisy to win the Château Gabriel, property of his friend Gaston Gallimard. During long summer hours, the illustrious editor and the young dandy like talking literature while delighting a fragrant tea. Then the end of the summer and the departure time.
    Behind the green gate of the imposing mansion of the nineteenth century in neo-Gothic style, lies a wooded thirty hectares. A haven away from Paris, soon bought by Yves Saint Laurent and Pierre Bergé who settled there at the beginning of 1983.
    Is it to imagine his favorite author set foot in the castle that convinced the designer to endorse this property? It certainly was for him a place of inspiration and rest between two new collections, as alleged confession of the creator of the Mondrian dress, « This is my haven between two storms. I come here to rebuild my strength between two fears.  »

    https://frenchglobe.fr/commune/benerville-sur-mer-14/le-chateau-gabriel

    01/1983 Château Gabriel
    Yves Saint Laurent and Pierre Bergé acquire Château Gabriel in the village of Benerville-sur-Mer in Normandy, where the author Marcel Proust met his future publisher Gaston Gallimard.
    Jacques Grange was hired to decorate the chateau in the Belle Epoque style.
    Close friends had their own bedrooms marked with plaques bearing the names of characters from Proust’s works. Charlotte Aillaud had the Oriane de Guermantes room, Anne-Marie Munoz was given the Albertine room, Loulou et Thadée Klossowski were in the room bearing the name of the Verdurins.
    Yves Saint Laurent chose the name of the dandy Charles Swann for his bedroom and Pierre Bergé’s room bore the name of Baron Palamède de Charlus.
    http://www.fondation-pb-ysl.net/en/Secrets-71.html

    More:
    http://www.lefigaro.fr/culture/2009/09/26/03004-20090926ARTFIG00097–yves-saint-laurent-le-temps-retrouve-.php

    http://tmagazine.blogs.nytimes.com/2009/11/18/now-unloading-yves-saint-laurents-country-estate/

    Must stop…it’s a good thing you don’t allow pictures!
    Your dear, dear friend…

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et