Quand les politiques instrumentalisent Proust

Quand les politiques instrumentalisent Proust

 

Lu ce matin dans l’Écho républicain :

 

« La présidente de la Région Ile-­de-­France, Valérie Pécresse (LR), est venue apporter son soutien à la candidature de Laure de La Raudière (LR-UDI), dans la circonscription de Nogent­le-­Rotrou – Lucé (3e), lors d’une visite à Illiers-Combray, ce mardi 6 juin.

(En retrait, le maire d’Illiers-Combray, à droite la secrétaire générale de la Sampac pensive)

 

L’ancienne ministre et la députée sortante ont notamment visité la Maison de tante Léonie, au musée Marcel-Proust, dans le cœur d’Illiers-Combray. L’occasion pour Valérie Pécresse d’évoquer ses projets de synergie dans le domaine du tourisme : « On va proposer une série de services aux touristes. L’idée est de développer les circuits. Jusqu’ici, il n’y avait pas de coopération interrégionale. On part de Paris et on découvre d’autres choses. Quelqu’un qui découvre la maison de Proust, à Paris, pourrait faire un circuit sur le même thème en venant ici, au musée d’Illiers-Combray. C’est un prolongement. Et les sujets sont très variés. » »

 

Nous sommes sauvés !

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 


CATEGORIES : Chronique/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Quand les politiques instrumentalisent Proust”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. C’est quoi, la maison de Proust à Paris ? 🙂

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et