Les débuts du président Macron à l’Élysée

Les débuts du président Macron à l’Élysée

 

C’est Jérôme Bastianelli qui a trouvé le bon extrait de la Recherche pour illustrer le discours d’Emmanuel Macron lors de la passation des pouvoirs entre le président sortant et lui, le nouvel élu, ce dimanche matin au palais de l’Élysée.

 

C’est dans À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Le marquis de Norpois fait le bilan de la première visite du roi Théodose en France :

*— Avez-vous été content des résultats de son séjour ?

— Enchanté ! Il était permis de concevoir quelque appréhension sur la façon dont un monarque encore si jeune, se tirerait de ce pas difficile, surtout dans des conjonctures aussi délicates. Pour ma part je faisais pleine confiance au sens politique du souverain. Mais j’avoue que mes espérances ont été dépassées. Le toast qu’il a prononcé à l’Élysée, et qui, d’après des renseignements qui me viennent de source tout à fait autorisée, avait été composé par lui du premier mot jusqu’au dernier, était entièrement digne de l’intérêt qu’il a excité partout. C’est tout simplement un coup de maître ; un peu hardi je le veux bien, mais d’une audace qu’en somme l’événement a pleinement justifiée. Les traditions diplomatiques ont certainement du bon, mais dans l’espèce elles avaient fini par faire vivre son pays et le nôtre dans une atmosphère de renfermé qui n’était plus respirable. Eh bien! une des manières de renouveler l’air, évidemment une de celles qu’on ne peut pas recommander mais que le roi Théodose pouvait se permettre, c’est de casser les vitres. Et il l’a fait avec une belle humeur qui a ravi tout le monde et aussi une justesse dans les termes, où on a reconnu tout de suite la race de princes lettrés à laquelle il appartient par sa mère.

 

Théodose Macron ! Je suis jaloux de ne pas avoir pensé à ce passage proustien pour saluer notre nouveau président — bravo Jérôme. Extrêmement savoureux (et bien vu).

 

Parole de proustiste…

Patrice Louis

 

 

 

 


CATEGORIES : Décorticage/ AUTHOR : patricelouis

2 comments to “Les débuts du président Macron à l’Élysée”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Ouh là là… Je conçois votre enthousiasme, cher Patrice, mais cependant… Je trouve qu’il faudrait peut-être tempérer la comparaison. Parce qu’enfin (à moins qu’on n’ait changé quelque chose « à l’insu de mon plein gré ? »), je considère que je vis (encore) en République, et que donc, la « royauté d’un Président »ne peut m’être signifiée (le tout dit dans un sourire, n’est-ce pas ?, mais dit quand même !)Bonne soirée à vous

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Articles populaires

Abonnez-vous

Un flux RSS proustien pour recevoir tous les articles du Fou de Proust
Et également sur et